Et si la foudre avait (vraiment) quelque chose à voir dans les black-out du weekend en Martinique

Par • Mis à jour le 08/06/2015 - 22:22

C’est peu de dire que les impacts de foudre évoqués par EDF Martinique pour expliquer le black-out qui a affecté l’ensemble du réseau électrique de l’île a provoqué une grande vague de scepticisme des Martiniquais. Quand ce n’est pas de l’agacement voire de l’indignation. Et si cette thèse tenait finalement la route ? Une hypothèse que nous avons tenté d’explorer pour vous en attendant les suites des investigations entamées par les services locaux d’Electricité de France.

    Et si la foudre avait (vraiment) quelque chose à voir dans les black-out du weekend en Martinique

Jetez un coup d’œil sur les réseaux sociaux si vous n’êtes pas convaincus. Et vous verrez que nombreux sont les Martiniquais qui ont vu leur week-end pourri par deux black-out à moins de 24 heures d’intervalle.

Black-out électrique sur #Schoelcher / #Martinique. Le pire : la barrière de la résidence est bloquée. Personne ne peut ni entrer ou sortir.

— Gérald CAPGRAS (@GCapgras) 6 Juin 2015

Plus possible de suivre à la télé samedi, la finale de tennis femmes à Roland Garros entre Serena Williams et Lucie Safarova. Bis répetita, le lendemain dimanche avec le match amical France/Belgique au stade de France… Certains passant de l'humour...

#BlackOut #Martinique d'après EDF Martinique la coupure serait due aux Sargasses ! Patience...

— Basile Coyo - BeeCee (@bahzil) 7 Juin 2015

.... à l'injure (ou presque)....

Bonjour @edf_client . Actuellement la Martinique est victime d'un black-out. Pour la compréhension des prochains tweets "manmanw" = maman

— inna (@innaheight) 6 Juin 2015


Un tableau auquel il faut ajouter les difficultés à organiser les rendez-vous familiaux à l’occasion de la communion solennelle des enfants qui sont de saison en cette période de l’année.

— Fabien D. (@FabienDERIS) 7 Juin 2015

Autant dire que dans ce contexte, l’annonce par EDF Martinique des impacts de foudre à l’origine du 1er black-out en a agacé plus d’un. Ils ont d’autant moins pris la blague qu’en cette période de carême prolongé, les pluies orageuses sont loin d’être légions.

Hum... C'est une bonne blague !!! Après le #blackout d'hier, on a droit aujourd'hui au #retourdublackout en #Martinique ????

— ?? (@yannthorel) 7 Juin 2015


Et pourtant à Bellefontaine, commune d’accueil de la centrale électrique d’EDF, on a bien eu droit à une forte pluie localisée et de brève durée.
Félix Ismain, le maire de cette commune du nord caraïbe, se souvient qu’avant la coupure générale d’électricité, il a dû se lever de son fauteuil d’où il regardait le match de tennis pour fermer les fenêtres au passage d’un fort grain.

De même, peu de temps avant la panne d’électricité généralisée, son fils a entendu un long bruit sourd faisant penser à de la foudre. D'autres Béllifontains (habitants de Bellefontaine) se faisant l'écho d'un fort claquement comparable au grondement du tonnerre et de la foudre qui tombe.

De quoi accréditer la thèse de véritables impacts de foudre qui pourraient être de nature "non météorologique".