Fête des morts : des cimetières toujours illuminés ?

Par 02/11/2015 - 18:14 • Mis à jour le 02/11/2015 - 18:14

S'il est une tradition qui symbolise les fêtes de la Toussaint et plus spécialement, le 2 novembre, jour des Morts, c'est bien celle de l'illumination. Ces milliers de bougies qui éclairent nos cimetières. Avec le développement de l'électrification, l'éclat n'est plus tout à fait le même. Voici quelques photos de cimetières de Martinique.

    Fête des morts : des cimetières toujours illuminés ?
Les cimetières de Martinique ont connu, dès dimanche 1er novembre, la grande foule. Si les bougies traditionnelles sont toujours de mise, elles sont souvent confinées dans des petites loupiotes rouges pour les mettre à l'abri du vent, voire de la pluie. Reste qu'associées à la lumière électrique servie par des lampadaires puissants, l'impression et la vision d'antan ne sont plus tout à fait les mêmes.

Celle de ces cimetières brillants de mille feux dans la nuit tropicale et qui ont inspiré tant de photographes. Scènes vues dès dimanche soir aux cimetières du Marin et de Sainte-Anne.

Des familles regroupées autour du caveau familial. Là, des personnes, qui semblent ne s'être pas vues depuis longtemps et pour qui le souvenir et l'hommage aux parents défunts sont l'occasion de retrouvailles. Ou là encore, un homme penché sur une tombe, le regard pensif. On devine des souvenirs de l'être cher disparu sollicitant son esprit. Ou là enfin, des personnes en prière autour de tombes toujours fleuries.

Des scènes pas toujours immortalisées par la photo. Mais en voici quelques unes saisies dans ces deux communes du sud de la Martinique.
Jean-Philippe Ludon
@jpludonrci