Fort de France : Les écoles à l'ère du numérique

Par • Mis à jour le 26/01/2016 - 16:28

La semaine du numérique à l'école a débuté hier, lundi 25 janvier 2016, elle s'achèvera ce vendredi 29 janvier 2016 à l'école Daniel Pidéry - Sainte Thérèse A - Fort de France; à cette occasion, 69 valises numériques ont été livrées aux différentes écoles primaires et maternelles de la ville.

    Fort de France : Les écoles à l'ère du numérique
Les écoles de la ville de Fort-de-France sont résolument entrées dans l'ère du numérique ! En effet, la cinquantaine d'écoles primaires et maternelles de la ville ont reçu des tablettes pour les élèves et des ordinateurs pour les professeurs. Au total, 69 valises numériques ont été livrées (ce qui correspond à 700 tablettes et ordinateurs). La valise est composée d'un ordinateur portable, de 12 tablettes et d'un point d'accès wifi; pour une valeur totale de 7500 euros par valise.

Le coût total de cette opération est de 400 000 euros. Afin que tout se déroule pour le mieux, les professeurs qui utilisent des valises ont reçu une formation auprès du rectorat.

Les objectifs de cette opération financée par le FEDER , la Région et le rectorat sont divers : l'idée est entre autres "de contribuer au développement numérique, de réduire les inégalités, de promouvoir la mixité sociale,de contreibuer à l'adaptabilité des jeunes aux progrès techniques mais également de promouvoir l'utilisation des Technologies à des fins d'apprentissage et d'ouverture sur le monde."

Ils espèrent ainsi "une amélioration des résultats scolaires, une réduction du taux de décrochage scolaire, une meilleure intégration des publics sensibles, notamment des enfants issus de l'immigration, une meilleure appropriation de l'outil informatique par tous les publics mais également un reforcement de l'éducation à la citoyenneté".

Et du côté des élèves ?

Les élèves de l'école Daniel Pidéry sont tous heureux de pouvoir profiter de ce nouveau matériel "j'aime bien travailler sur les ordinateurs", se réjouit un écolier; un peu plus loin une autre continue sur cette lancée et dit que "ça lui plaît".

Audrey Ollon et Xavier Chevalier