"J'attends de cette nouvelle rectrice qu'elle puisse mettre à plat l'ensemble des problèmes"

Par 03/03/2016 - 14:11 • Mis à jour le 03/03/2016 - 14:11

L’organisation syndicale SNETAA-FO se dit surprise du départ précipité de Catherine Bertho Lavenir en plein milieu de l’année scolaire et de la nomination tout aussi rapide de son successeur Béatrice Cormier.

    "J'attends de cette nouvelle rectrice qu'elle puisse mettre à plat l'ensemble des problèmes"
Au lendemain de l'annonce officielle du départ de la rectrice Catherine Bertho Lavenir (RCI vous annonçait déjà la nouvelle ce lundi 29 février 2016) les langues se délient. Le SNETAA-FO se dit surpris par cette nouvelle.

On se souvient que l'orgnisation syndicale avait mené un bras de fer avec le rectorat sur le dossier des néotitulaires. Est ce que c’est ce qui pourrait expliquer de départ précipité de la rectrice ? "C'était un dossier délicat, les conséquences directes sur ce dossier sont que même si en quelque part ils arrivent à organiser la rentrée scolaire, cela créé des insuffisances donc des difficultés de fonctionnement" a indiqué Jocelyn Présent le secrétaire académique du SNETAA- FO avant de reconnaître que "quelques dossiers sont restés incomplets..."

Un syndicat, des attentes

Quelles sont les attentes du syndicat par rapport vis à vis de Béatrice Cormier la nouvelle rectrice? "J'attends de cette nouvelle rectrice qu'elle puisse mettre à plat l'ensemble des problèmes, écouter les organisations syndicales..." a précisé Jocelyn Présent.

Inspectrice générale de l'éducation nationale et de la recherche de première classe, Béatrice Cormier a déjà exercé la fonction de rectrice à l'Académie de Poitiers de 2008 à 2010.

Audrey Ollon et Sandrine Huillet