La Martinique récompensée au Festival de Courts-métrages Antilles-Guyane 2017

Par 19/02/2017 - 16:45 • Mis à jour le 19/02/2017 - 16:45

Le prix de Court a récompensé samedi 18 février 2017 les meilleurs courts-métrages antillo-guyanais ! Mention spéciale à la Guadeloupe qui remporte une majorité des titres. Cette année encore le niveau été très relevé.

    La Martinique récompensée au Festival de Courts-métrages Antilles-Guyane 2017
La 8ème édition du Festival de Courts-métrages Antilles-Guyane a livré son verdict. Le jury composé d’Alain Agat, Ingrid Jean-Baptiste, Sébastien Onomo et présidé par le journaliste Harry Roselmack a, durant quatre jours, du 15 au 18 février 2017, visionné pas moins de 72 courts-métrages.

Le Prix de Court a été attribué au guadeloupéen Julien Silloray pour son court métrage « Féfé Limbé ». Son œuvre a d’ailleurs été plébiscitée par le jury. En effet, l’auteur reçoit aussi le prix d’interprétation.

Deux martiniquais se sont distingués. Léa Lagier décroche le Prix école pour son film « Note Life ».
Le jeune Alexander Evans, âgé de seulement 23 ans, a particulièrement impressionné pour son premier court-métrage. Il reçoit en effet l’un des plus prestigieux Prix : celui du public.

Les guadeloupéens repartent sur l’île sœur avec quatre trophées en poche :

Outre Julien Silloray laureat du Prix de Court et du Prix d’interpetation, Laurent Tanguy décroche le Prix spécial du jury pour « La Traversée ».

Hugo Rousselin obtient le Prix du meilleur espoir pour son rôle dans «Viré».

Fabienne Chomaut reçoit la mention spéciale du jury pour « Nightmare before wedding ».