La chambre régionale des Comptes saisie par la maire de Basse-Pointe

Par 15/03/2017 - 13:59 • Mis à jour le 15/03/2017 - 13:59

La maire de la commune de Basse-Pointe Marie-Thérèse Casimirius a saisie la chambre régionale des Comptes, pour faire la lumière sur l'utilisation de 200 000 euros de subventions, par des associations sportives et culturelles sous l'ancienne mandature.

    La chambre régionale des Comptes saisie par la maire de Basse-Pointe
Marie-Thérèse Casimirius la maire de la commune de Basse-Pointe a saisie la chambre régionale des Comptes, car elle a découvert que des associations sportives et culturelles avaient encaissé sous l’ancienne mandature, des subventions, sans qu’elles soient en mesure de justifier l’utilisation de cet argent.

Elle souhaite donc faire toute la lumière sur l'utilisation de ces subventions avec un préjudice d'environ 200 000 euros, selon les premiers éléments en possession du service financier de la mairie.

Marie-Thérèse Casimirius la maire de la commune de Basse-Pointe a "demandé à la cour des comptes, une enquête sur l'utilisation qui est faite par les associations, parce que la commune ne dispose pas de fonds propre.

Cet argent vient de la collecte des impôts collectés auprès des contribuables et c'est une insulte qui est faite aux administrés et aux martiniquais [...] Selon les autorités, s'il n'y a pas de justification véritable des sommes versées aux associations, les autorités sont claires dessus.

Les associations devront rembourser les subventions perçues injustement, car il n'y a pas de traçabilité concernant l'utilisation qui a été faite de ces sommes"

Marie-Thérèse Casimirius était l'invité du matin sur RCI avec Jean-Marc Pulvar, ce mercredi 15 mars 2017 et s’est expliquée à ce sujet.



Sullyvan.D avec JMP