La cuisine antillaise s’exporte à merveille

Par • Mis à jour le 13/08/2015 - 18:04

Un retraité, Liénard Constant partage la cuisine antillaise à travers les différents salons qui se déroulent dans l’hexagone. Ses clients raffolent de sa cuisine et c’est bien parti pour durer ! On vous explique pourquoi.

    La cuisine antillaise s’exporte à merveille
Liénard Constant est un Martiniquais retraité. Il a choisi de s’exiler dans l’hexagone. De là, il a créé sa société, qui fait découvrir la cuisine traditionnelle martiniquaise. La demande des clients est de plus en plus grande, notamment concernant la purée de piments antillais qui remporte un gros succès dans l'hexagone.

Ce Saintannais d’origine explique ses motivations : « J’ai eu le temps de visiter Paris en long et en large. J’ai vu que le piment antillais faisait fureur sur le marché mais qu’il n’y en avait pas beaucoup. Je me suis dis que j’allais faire un essai. J’ai appelé sur la Martinique pour demander à mes proches de planter un peu de piment et de me l’envoyer pour voir si j’arrivais à le vendre à Paris. Tout s’est très bien passé. Du coup, j’ai lancé ma société.
J’ai eu la chance de toujours tomber sur des « bons » clients qui m’ont toujours soutenu. Peut importe les saisons été comme hiver j’étais présent.
Mon prochain objectif c’est de vendre mes produits en Martinique. J’ai amené des échantillons sur place dans un magasin du Marin et un à Saint-Anne. Et bien tout a été vendu très rapidement.
Pour le moment cela me plait, cela me maintient actif, c’est bon pour le moral »

Xavier Chevalier et Aline Druelle