La période du carnaval présente-t-elle des risques pour notre système auditif ?

Par 24/02/2017 - 12:24 • Mis à jour le 24/02/2017 - 12:24

A quelques jours du carnaval les bruits sont déjà partout autour de nous. Pour ceux qui y sont soumis très souvent comme les groupes à pied, il est important d’utiliser de se protéger en utilisant des filtres auditifs par exemple. La surexposition présente des risques importants parmi lesquels le sifflement et le bourdonnement.

    La période du carnaval présente-t-elle des risques pour notre système auditif ?
Le carnaval est une période festive en Martinique, où plusieurs bradjacks, groupes à pied et différents chars se donnent rendez-vous pour défiler dans les différentes communes de l'île.

Alors que les festivités ont déjà commencé, l'ARS rappelle qu'il est important de penser à bien protéger nos oreilles, soumises à rude épreuve durant cette période.

Parmi les consignes, il faut notamment mettre des bouchons en mousse, s’éloigner des sources sonores en cas de volume excessif, éviter les expositions prolongées et pour les enfants, des casques ou des bouchons à filtre créés spécialement pour eux.

En tout cas, le sifflement est une des conséquences les plus fréquentes et peut apparaître des mois après la période de surexposition. Les dommages causés aux tympans sont irréversibles.

Les bradjacks devraient être contrôlés pendant le carnaval afin de s’assurer que le volume sonore est respecté qui est de 110 décibels.



Sullyvan.D avec Hanna Roseau