La production d'eau potable est assurée normalement en Martinique

Par Karl Lorand et Yvonne Guilon 13/04/2021 - 14:44
01/01/2020 - 00:00
Martinique

Malgré les rumeurs qui circulent sur les réseaux sociaux, il n'y a pour l'instant aucune menace sur la production d'eau potable en Martinique. Les opérateurs se tiennent prêts néanmoins.

    La production d'eau potable est assurée normalement en Martinique

La situation de pénurie d'eau potable à Saint-Vincent à cause des chutes de cendres de la Soufrière provoque des inquiétudes en Martinique. Des faux messages attribués à l'ARS font état de risques sur l'approvisionnement en eau potable.

Les producteurs du précieux liquide ont été contraints de réagir. Odyssi indique dans un communiqué avoir été informé par l'ARS de "l'éventualité de retombées de cendres volcaniques sur la Martinique, suite à l'éruption de Soufrière de Saint-Vincent".

Dès aujourd'hui, nous renforçons la vigilance sur l'ensemble de nos points de captage et de nos stations de production, afin de pouvoir réagir dans les meilleurs délais. Cependant, des informations circulent actuellement sur les réseaux sociaux mais ne sont que des supputations sans aucun fondement

Et de préciser :

De nombreux facteurs interviennent dans l'éventualité des retombées volcaniques et il est donc primordial de ne communiquer qu'à partir de données précises et avérées

Même son de cloche à la SME qui approvisionne en eau potable 30 des 34 communes de la Martinique. Les responsables de l'entreprise rappellent que les sites sont sous étroite surveillance comme l'explique Patrick Ponnamah, directeur adjoint de la SME.

Les sites de production et les réseaux sont sous surveillance accrue. À ce stade, nous n'avons pas remarqué de cendres sur nos installations. À ce stade, nous sommes en étroite collaboration avec les services de la préfecture, la DEAL et Météo France. La SME se prépare à toute éventualité

Pour le moment, les vents dominants en altitude conduisent les nuages de cendre vers l'Est et le Sud-Est. Néanmoins, depuis le début de la phase éruptive de la Soufrière, Météo France a indiqué que ces vents pourraient prendre la direction du Nord et donc placer la Martinique sur la trajectoire des éventuels panaches volcaniques.

Ce risque, dont les effets seraient moins significatifs qu'à Saint-Vincent ou Barbade, dépend bien entendu de l'activité future de la Soufrière.

Tags