La sécurité autour du carnaval 2017 renforcée

Par • Mis à jour le 27/02/2017 - 17:20

Comme l'année derniere, la securité sera maximale à Fort-de-France. Chaque individu voulant se rendre sur le parcours sera fouiller. Les bouteilles en verres, pétards et armes factices sont interdits.

    La sécurité autour du carnaval 2017 renforcée
Le Carnaval de Fort-de-France s’est ouvert ce dimanche 26 février 2017. Il durera quatre jours jusqu’au mercredi des cendres, 1er mars 2017.

Afin que la fête se déroule dans les meilleures conditions, les mesures de sécurité sont renforcées. Des inspections systématiques seront faites aux accès au parcours. Il est interdit de porter dans la zone réservée à la fête des armes factices, des bouteilles en verre et des pétards.

Six cent agents de sécurité sont présents dans le centre-ville. Les 41 caméras de vidéosurveillance de la ville vont aussi permettre d'intervenir au plus vite au cas de nécessité. Il y aura des hommes et des femmes mobilisés à l’intérieur du vidé pour veiller à ce qu’il n’y ait pas de situations dangereuses.

Pendant les jours gras, environ 80 000 personnes sont attendues pour la fête. L’itinéraire réservé aux carnavaliers et au public est de 2,7 km de long et emprunte les voies les plus larges du centre-ville. La circulation des véhicules dans la zone des festivités sera interdite du 13 heures à 20 heures pendant toute la durée du Carnaval.

Des médiateurs sont aussi présents afin de résoudre au plus vite les conflits éventuels, leur mission : écouter et dialoguer.
Ils sont reconnaissables avec t-shirt orange ou jaune, à pieds ou à vélos.

Les médiateurs doivent faire face à des situations tendus, souvent entre les jeunes et les autorités. D'ailleurs, la police n'hésite pas à faire appel à eux pour régler les conflits.

Lors de cette première journée de carnaval, ils étaient plus de 60 médiateurs sur le terrain à veiller.

Tino Jerry, connu aussi sous son nom d'artiste Pleen Piroman, est médiateur chez les Grands frères depuis 11 ans. Lors de cette première journée de carnaval, lui et son équipe, ont dû intervenir pour gérer quelques situations conflictuelles.