Le 8 mai 1902 : on se souvient

Par 08/05/2016 - 16:15 • Mis à jour le 08/05/2016 - 16:15

Il y a 114 ans, jour pour jour, la montagne Pelée entrait en son éruption fatale en Martinique. Près de 30 000 personnes ont trouvé la mort lors de cette catastrophe. Ce dimanche, 8 mai 2016, on commémore la tragédie avec de nombreux évènements à Saint-Pierre.

    Le 8 mai 1902 : on se souvient
L’année 1902, et notamment 8 mai, restera pour toujours une blessure dans le cœur du peuple martiniquais. Saint-Pierre, riche et prometteuse à l’époque, a perdu plus de 28 000 habitants en quelques jours. Ce ne sont que deux personnes qui s’en sont sorties de toute la ville. Saint-Pierre, alors capitale économique et le "petit Paris" de la Martinique, a été complètement dévastée et recouverte par les cendres.

Ce dimanche, 8 mai 2016, à Saint-Pierre, on s'en souvient. Une messe matinale, une procession, des visites guidées de la ville, des cérémonies et un concert du soir font partie du programme de commémoration.

Le malheur fait maintenant la notoriété mondiale de cette ville martiniquaise. Ces traces et les vestiges du passé attirent beaucoup les touristes. Il ne reste que travailler plus pour valoriser ce patrimoine exceptionnel de la Martinique.

« Saint-Pierre ne s’est pas remise de ses cendres. Et effectivement, c’est une ville qui n’a pas encore été mise en valeur, mais c’est une richesse extraordinaire en termes du passé. Il reste beaucoup à faire. On peut considérer que Saint-Pierre peut aller beaucoup plus loin dans la mise en valeur de ce qu’elle représente aux yeux des Martiniquais », selon Christian Rapha, le maire de la ville de Saint-Pierre.

Le mois de mai est traditionnellement consacré aux événements culturels à Saint-Pierre. Avec la commémoration du réveil du volcan, les salons, les marchés et autres temps forts se succèdent dans le cadre du " Mai de Saint-Pierre ".

Veranika Chyhir et Pascal Michaux