Le Mercury Beach de nouveau en Martinique ?

Par • Mis à jour le 12/08/2015 - 17:06

Depuis deux années, le Mercury Beach se déroule à Sainte Lucie. Les décideurs Martiniquais sont prêts à faire quelques sacrifices afin que l’évènement revienne sur nos rivages.

    Le Mercury Beach de nouveau en Martinique ?
Ce week-end (14, 15 et 16 août) se déroule à Sainte-Lucie le Mercury Beach. C’est déjà la deuxième année consécutive que l’île accueille la manifestation.
Auparavant, la fête se déroulait Martinique, à Saint-Anne, tout d’abord au niveau de la pointe Marin, puis aux Salines. Mais la Mairie de la ville n’a pas souhaité accueillir une nouvelle fois l’évènement. Du coup, les organisateurs ont trouvé un nouveau point de chute chez notre voisin anglophone.

Le Comité Martiniquais du Tourisme (CMT) n’est pas insensible à cette situation. En contact avec les organisateurs, le CMT a conscience que c’est la lourdeur administrative française qui a poussé ces derniers à aller voir ailleurs.
Le CMT a donc décidé de les accompagner pour que la prochaine édition revienne sur nos plages. Les deux directions vont se rencontrer afin d’établir un nouveau cahier des charges.
Patrick Bensalem est le directeur du Comité Martiniquais du Tourisme. Il avoue que ce projet lui tient particulièrement à cœur : « Le CMT est bien évidemment favorable à tout l’évènementiel qui peut donner une image moderne, attractive de la Martinique. Nous regrettons bien sûr que le Mercury Beach se passe à Sainte-Lucie cette année encore.
Nous appuyons le projet pour que le Mercury Beach revienne en Martinique. Nous l’accompagnons, nous travaillons sur la sensibilisation du territoire qui l’accueil, la municipalité de Saint-Anne l’a accueilli lors de la précédente édition en Martinique, pour que l’ensemble des responsables autour de ce projet puissent prendre les bonnes décisions. Nous avons plusieurs grands soucis comme la protection de cette baie du Marin qui est exceptionnelle, la sécurité aussi dans cette baie qui est très fréquentée. C’est bien évidemment sur ces sujets la que ce portent les réflexions. L’ancrage sur des fonds qui sont exceptionnels, cette considération est aussi très importante. Nous avons aussi bâti un projet avec le porteur, nous l’accompagnons et puis nous avons rencontré la municipalité, les décideurs pour que cette opération se fasse à la prochaine édition en Martinique. »

Xavier Chevalier et Jessica Dantin