Le café martiniquais intéresse les japonais

Par • Mis à jour le 19/01/2017 - 20:30

Ce mercredi 18 janvier 2017, une délégation de l'entreprise japonaise, Ushima Coffee Corporation est venue faire le point sur l'avancement de plants de café martiniquais. Cette délégation espère présenter le café martiniquais au JO de Tokyo en 2020.

    Le café martiniquais intéresse les japonais
La relance de la filière café martiniquaise est en marche.

Une délégation de deux personnes de l'entreprise japonaise, Ushima Coffee Corporation est venue faire le point, ce mercredi 18 janvier 2017 sur l'avancement de plants de café Arabica typica mariniquais, situés sur les hauteurs de la pépinière du quartier Fond Bourlet à Cas-Pilote.

Image retirée.
L'objectif du parc naturel de Martinique (PNM) est de pouvoir arriver à une production de café typica d'ici 2020.

En 2020 auront lieu les Jeux Olympiques de Tokyo et les japonais espèrent pouvoir présenter le café lors de ses JO de Tokyo.

Le PNM compte aujourd'hui, 9 500 plants de café en attente d'être planté, après avoir importé en Martinique en 1721 par le général Desclieux, trois plants mères de café Arabica Typica.

Le Parc espère un rendement d'environ 1 tonne de café par hectare.

Pour Louis Boutrin, président du parc naturel de Martinique et conseiller exécutif à la CTM, le développement de la filière café est un enjeu agronomique et économique pour la Martinique.