Le forum D'clic logement s'achève ce mercredi

Par 31/08/2016 - 13:28 • Mis à jour le 31/08/2016 - 13:28

Le succès du Forum Déclic Logement ne se dément pas. La 14ème édition de la manifestation mise en place par le CLLAJ, (le Comité local pour le logement autonome des jeunes), s’est ouverte hier mardi et se poursuit ce mercredi (31 août 2016) au Stade Pierre Aliker de 9 heures à 17 heures. Thème principal retenu cette année : le logement intergénérationnel.

    Le forum D'clic logement s'achève ce mercredi
Destinée aux Jeunes de 16 à 30 ans à la recherche d’un logement, l’initiative permet de les mettre en contact directement avec les propriétaires, tout en apportant aux deux parties le maximum d’information.

Une bonne vingtaine de stands rassemble les services sociaux, les banques, les collectivités locales, ou encore la direction des finances publiques. Plusieurs panneaux collectent aussi les petites annonces par secteur géographique. Une aubaine pour les futurs locataires.

"On chercher un petit logement pour qu'on puisse être autonome", dit l'un d'entre eux. Une autre est venue pour "des informations concernant les logements principalement pour les étudiants comme les studios. Je prospecte pour le moment et puis on verra".

Les propriétaires qui ont fait le déplacement viennent souvent pour solutionner des problèmes auxquels ils sont confrontés. Le plus grave étant souvent la question des impayés. "J'ai un locataire un peu tenace. Je ne perçois pas l'allocation logement qui me revient. Il ne travaille pas. Sa compagne percevait l'allocation mais elle bouffe l'argent. Son compte est à découvert et à chaque fois elle ne peut pas enlever l'argent. Donc je suis venu connaitre la marche à suivre pour que ça s'arrête", raconte une propriétaire.

L'entretien des logements en débat

Un grand débat était organisé hier mardi sur la prévention des risques dans l’habitat. De nombreux propriétaires sont confrontés au financement des travaux d’entretien et de réhabilitation de leur bien et le Forum leur a permis de trouver des solutions.

"J'ai toujours réhabilité mon bien par moi même. Systématiquement quand j'ai quelqu'un qui sort l'appartement est délabré et si je veux relouer, il faut bien que je refasse ce qu'il y a à faire. En attendant les aides ce sont parfois des années qui passent. Il vaut mieux le faire soi même quand bien même ce n'est pas toujours rentable", explique cette propriétaire.

Déclic Logement se poursuit ce mercredi avec, le matin, un colloque sur la cohabitation intergénérationnelle et dans l’après-midi, un débat sur la location des logements en indivision.

Dominique Girault
Edition : Karl Lorand