L'épidémie du zika : Marisol Touraine attendue ce jeudi soir en Martinique

Par 25/02/2016 - 11:34 • Mis à jour le 25/02/2016 - 11:34

Marisol Touraine, la ministre des Affaires sociales et de la Santé, attendue ce jeudi soir 25 février 2016. Après la Guadeloupe et avant la Guyane, la ministre va séjourner moins de 24 heures en Martinique. Une visite au pas de charge essentiellement consacrée à l'épidémie de zika qui touche les Antilles françaises et la Guyane depuis la mi-décembre 2015.

    L'épidémie du zika : Marisol Touraine attendue ce jeudi soir en Martinique
Marisol Touraine est attendue ce jeudi 25 février en début de soirée en Martinique en provenance de Guadeloupe. Notre île constitue la seconde des trois étapes de son déplacement aux Antilles Guyane consacrée essentiellement à l'épidémie de zika.
La ministre des Affaires sociales et de la Santé arrive en Martinique où le dernier pointage opéré par les autorités sanitaires faisait état de plus de 6000 cas cumulés depuis le 18 décembre 2015. Plus de 2000 nouveaux cas ont été enregistrés entre les deux derniers points épidémiologiques.

Dès son arrivée ce jeudi soir, Marisol Touraine présidera une réunion consacrée à la gestion de l'épidémie avec les membres de la cellule gestion zika et les élus. Elle devrait avoir à cette occasion, un premier retour d'expérience sur la campagne de mobilisation anti-moustique lancée le samedi 20 février 2016 pour une semaine à l'initiative des communes, de la CTM, de l'ARS et des autres services de l'Etat.

Dès le lendemain matin (vendredi 26 février 2016), elle prendra part à des visites domiciliaires avec la cellule de lutte anti-vectorielle, les volontaires du service civique et des équipes de la ville de Fort-de-France au quartier l'Ermitage.

Moins de deux heures plus tard, autre séquence et autre lieu. La ministre de la Santé se rendra au centre hospitalier universitaire de la Martinique (CHUM). Il sera alors question de la prise en charge de formes aggravées de l'épidémie, en l'occurrence, le syndrome Guillain Barré et celles susceptibles de frapper les femmes enceintes.
Outre une présentation des renforts humains et matériels envoyés en Martinique depuis plusieurs jours, elle se rendra à la Maison de la Femme, de la Mère et de l'Enfant (MFME) ainsi que dans le service de réanimation de l'hôpital Pierre Zobda-Quitman.

Enfin la dernière séquence de la visite de la ministre aura pour cadre, les locaux de l'Agence Régionale de Santé (ARS) à l'Etang Z'abricots. Une visite des bureaux de la CIRE Antilles Guyane et du service de lutte anti-vectorielle ainsi qu'une table ronde avec les professionnels de santé sont inscrites à son agenda.
Jean-Philippe Ludon
@jpludonrci.