Les Martiniquais sont toujours très réticents au don d'organe

Par 15/12/2016 - 13:00 • Mis à jour le 15/12/2016 - 13:00

Le taux de refus du don d'organe s'élève à 44% en Martinique. Il s'agit du deuxième plus fort taux de France derrière la Guyane tandis que la moyenne nationale est de 32%. Une conférence est organisée ce jeudi soir (15 décembre 2016) à l'ancien hôtel du Conseil Général. L'objectif est d'informer les Martiniquais sur cette pratique et les inciter à informer leurs proches de leur choix.

    Les Martiniquais sont toujours très réticents au don d'organe
Les Martiniquais ne sont pas de grands partisans du don d'organe. C'est en tout cas ce qui ressort de l'analyse des taux de refus sur notre île. Il est de 44% en Martinique contre 32% en France hexagonale. Il s'agit du deuxième plus fort taux derrière la Guyane.

Si chacun est un donneur potentiel à moins d'avoir signifié le contraire, ce sont souvent les proches qui s'opposent à la procédure.

Une conférence se tiendra ce jeudi soir à l'hôtel de l'ancien Conseil Général à Fort-de-France (20, avenue des Caraïbes). L'objectif est d'informer sur le don d’organes et d'inciter les martiniquais à faire connaitre leur position à leurs proches.

Les organisateurs tenteront également de comprendre les réticences (religieuses, culturelles, sociologiques…) à travers les témoignages du public.

"Nous ferons l'état des lieux du don d'organe en Martinique. Pourquoi nous avons l'un des plus forts taux de refus et d'opposition au prélèvement d'organes parmi les autres régions de France alors que nous avons une incidence l'insuffisance rénale importante ? Les raisons sont surement complexes. J'attends de cette rencontre un débat là dessus. Nous avons des hypothèses mais nous n'avons pas toute la complexité d'une telle situation", précise le docteur Ruddy Valentino, réanimateur au CHU, président de l’Espace de Réflexion Ethique de Martinique.

La conférence débute à 18 h 30.

Karl Lorand et Pascale Lavenaire