Les départs en vacances et des contrôles approfondis provoquent d'interminables queues à l'aéroport

Par • Mis à jour le 23/07/2019 - 06:34

Pour quitter la Martinique en avion, il faut s'armer de patience en ce moment. Outre les pics d'affluence liés aux grandes vacances, les contrôles d'identité se font plus en profondeur. Il n'en fallait pas plus pour provoquer de longues files d'attente au niveau du sas d'embarquement.

    Les départs en vacances et des contrôles approfondis provoquent d'interminables queues à l'aéroport

Au comptoir d'enregistrement, les agents des compagnies aériennes répètent inlassablement ce conseil : "dirigez vous au plus vite vers la salle d'embarquement". Un conseil avisé car en ce moment il y a beaucoup de monde à l'aéroport Aimé Césaire.

De très longues files d'attentes se forment pour effectuer les formalités de police.

 Un spectacle relativement inhabituel même en cette période

La Direction de la SAMAC , la société qui gère l'aéroport justifie cette attente entre autre, par un nombre important de vols dans le même créneau horaire. Selon nos informations, les contrôles d'identité aux frontières sont également plus complet.

Les passagers eux attendent patiemment tandis que les commerçants commencent à s'inquiéter des répercussions.

Le reportage de Hanna Roseau :

Rappel : Air france débute ses enregistrements à partir de 12h30, Air caraibes/ Corsair/level : 4h avant le départ du vol et enfin XL Airways : 3h avant.

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.