Les paquet de cigarettes neutres occupent les rayons

Par 27/12/2016 - 16:31 • Mis à jour le 27/12/2016 - 16:31

Les paquets de cigarettes neutres prennent de plus en plus de place dans les rayons des tabacs et des stations-services de Martinique. Ils seront les seuls autorisés à la vente à partir du 1er janvier 2017. Une nouvelle donne à laquelle s'adaptent les buralistes et les fumeurs.

    Les paquet de cigarettes neutres occupent les rayons
A partir du 1er janvier, le paquet neutre sera obligatoire. Cette mesure phare de la loi de modernisation du système de santé, portée par Marisol Touraine a été adoptée en décembre 2015

Exit le nom du fabriquant écrit en gros caractères, et le visuel, propre à chacun d’eux, les paquets neutres n’ont ni logo ni même un signe distinctif. Ce qui oblige les buralistes notamment dans les stations services à s'organiser. "Il y en a peut être trois ou quatre qui ont changé. La marque est écrite en plus petits caractères. Cela peut gêner. Je réécrivais l'ancien nom sur certains paquets. Mais une fois que c'est rangé c'est bon. Je montre aux collègues que ça a changé que c'est noir et qu'il faut vérifier. Elles s'en sortent, c'est une habitude à prendre parce qu'on a une place pour chaque paquet ça va. Les paquets ont changé petit à petit donc on a pu s'adapter. Ce sont plutôt les clients qui sont réticents. Ils n'aiment pas. La boîte en elle même ça fait fuir", explique Mirella Boutel, employée dans une station.

Les noms des marques apparaissent dans une typographie identique et sont indiqués très discrètement en bas du paquet. Toutes les marques de tabac disposent du même paquet. Une image représentant souvent les conséquences physiques de la consommation de tabac et porteur d’un message visant à sensibiliser sont affichés sur ces nouveaux paquets.

L’objectif du Gouvernement est ralentir la consommation de cigarettes. Les fumeurs eux ne sont pas particulièrement convaincus. "C'est moche mais au niveau de la consommation je ne vois pas ce que ça va changer. Lorsqu'on est déjà addict c'est comme ça", dit une fumeuse. "Les paquet neutre franchement j'y crois pas. Si tu veux vraiment arrêter c'est une volonté", assure une autre. "Cela peut avoir un impact positif de voir tout le temps ces images, ce qui peut donner envie d'arrêter pour moi qui suit fumeur occasionnel", commente un fumeur.

La France compte 16 millions de fumeurs. Entre 18 et 34 ans, près d’une personne sur deux fume.

Karl Lorand et Hanna Roseau