"Les personnels sont encore en danger"

Par • Mis à jour le 06/10/2015 - 14:21

Une centaine de cellules (soit un tiers) ont été fouillées ce lundi à la prison de Ducos. Les surveillants pétitentiaires qui attendaient cette fouilleavec impatience ne cachent pas leur déception.

    "Les personnels sont encore en danger"
Une cinquantaine de gendarmes et 4 chiens ont été mobilisés ce lundi de 5h30 à 16 heures pour une opération de fouille partielle de la prison de Ducos. L'opération a permis de mettre la main sur un bien maigre butin : une cinquantaine de téléphones, un peu de drogue et d'alcool mais également une centaine d'armes artisanales."Cette prison est une véritable passoire ! Il fallait une véritable opération, nous sommes déçus. Les personnels sont encore en danger", a déploré Patrick Louvounou, secrétaire général de FO pénitententiaire.

Audrey Ollon