Les soirées libertines de plus en plus nombreuses en Martinique

Par 20/02/2017 - 12:36 • Mis à jour le 20/02/2017 - 12:36

Les soirées libertines sont de moins en moins taboues aux Antilles à tel point qu'elles se développent de plus en plus en Martinique, surtout en cette période de Carnaval. Six organisateurs investissent chez nous sur ce type d’événements. Les autorités contrôlent de près ce phénomène.

    Les soirées libertines de plus en plus nombreuses en Martinique
On ne dit plus soirées échangistes mais soirées libertines. Elles sont d’ailleurs de plus en plus nombreuses en Martinique. Depuis la révolution sexuelle à la fin des années 60, ces pratiques sont de moins en moins taboues, même si la discrétion reste le maître-mot dans le secteur.

Ces pratiques tendent aujourd'hui à se développer à tel point que le public semble aller de 18 à 67 ans en Martinique.

En cette période de Carnaval, ce secteur d'activité a le vent en poupe, c'est quasiment tous les week-end qu'un tel événement semble être programmé !

A visage découvert, novices ou habitués, en couple, accompagnés ou seuls, les participants viennent pour s'adonner à leurs fantasmes.



Durant ces soirées spéciales, les invités sont triés sur le volet. Avant chaque événement les organisateurs rencontrent les participants et se renseignent sur eux pour s'assurer qu'ils correspondent à leur clientèle.

Les forces de l’ordre surveillent de près ces soirées libertines. En effet, ces évènements pourraient servir de couverture au trafics d’êtres humains, à l'emploi de prostituées ou à l'usage de produits illicites voire stupéfiants.

Sous couverture, ces inspecteurs s'introduisent dans ces soirées.
Maurice est l'un des inspecteurs prévus pour contrôler le bon déroulement de ces évènements particuliers.



Les voix et les noms ont étés modifiés pour préserver l’anonymat.

Xavier Chevalier et Peggy Saint-Ville