L’exercice « EU RICHTER CARAIBES 2017 » débute

Par • Mis à jour le 20/03/2017 - 13:02

La Guadeloupe vient de subir un séisme de magnitude 8,5. Un tsunami va impacter la Martinique. Voilà le scenario catastrophe retenu pour l’exercice « EU RICHTER CARAIBES 2017 » qui débute mardi 21 mars 2017. Durant quatre jours, la Martinique, la Guadeloupe et Saint-Martin vont s’entrainer à faire face à une situation de crise.

    L’exercice « EU RICHTER CARAIBES 2017 »  débute
L’exercice « EU Richter Caraïbes 2017 » débute mardi 21 mars 2017 en Martinique, Guadeloupe et à Saint-Martin pour se terminer vendredi 24 mars 2017.

Le scenario retenu pour cet exercice de catastrophe naturelle est un séisme majeur d’une magnitude de 8,5 qui se produirait au Nord-Est de la Guadeloupe. Il va générer un tsunami qui frapperait les côtes de la Martinique.

De nombreuses personnes sont mobilisées pour participer à cet exercice grandeur nature. Ainsi, plus de 1 000 personnes en charge de la sécurité participeront à cet exercice. En plus des forces de l’ordre qui collaboreront.

Cet exercice permettra l’entrainement des services opérationnels et plus largement des partenaires de la sécurité civile pour faire face à une ou plusieurs catastrophes naturelles.

En Martinique, les pompiers, le Samu, le CHUM, les bailleurs sociaux, les opérateurs de téléphonie, d’eau et d’électricité joueront le jeu.

A noter cette année, la participation active des pompiers espagnols.

Ce n’est pas la première fois que l’exercice Richter est organisé mais cette manifestation aura une ampleur encore plus importante du fait de sa durée selon Vanessa Chary, l’adjointe du service interministériel de défense et de protection civile au cabinet du préfet de la Martinique.



A l’issue des quatre jours, un débriefing sera organisé.

Cet exercice permet aussi aux villes de tester leurs systèmes de sécurité. C’est le cas au Carbet, ou deux circuits d’évacuation seront empreintés selon Christina Dellevin en charge de la sécurité civile au Carbet.



Image retirée. © Yvonne Guilon
Image retirée. © Yvonne Guilon
Xavier Chevalier et Yvonne Guilon