L'illettrisme est en baisse en Martinique

Par • Mis à jour le 05/01/2017 - 21:20

L'illettrisme est en baisse en Martinique, selon une étude réalisée par l'INSEE entre 2006 et 2014. La situation s'améliore, mais les hommes sont plus touchés que les femmes par l'illettrisme en Martinique.

    L'illettrisme est en baisse en Martinique
Selon une étude réalisée par l'Insee, entre 2006 et 2014, l'illettrisme est en baisse en Martinique.

En 2014, 13% des martiniquais âgée de 16 à 65 ans sont touchés par l'illettrisme, contre 15%, il y a 10 ans. L'étude révèle que les hommes sont plus touchés que les femmes.

Sont également concernés les chômeurs, les retraités ainsi que les habitants du Nord de la Martinique.

Notez que les conditions de vie durant l'enfance, et plus particulièrement la réussite scolaire et l'environnement familial, seraient les principaux facteurs explicatifs de l'illettrisme. Les martiniquais sont plus à l'aise à l'écrit qu'en calcul et qu'en compréhension orale.

Pour Christophe Basso, chef du service territorial de Fort de France à l'Insee "le taux d'illettrisme s'élève à 13% de notre population des 16 à 65 ans. C'est une amélioration de deux points par rapport à la précédente enquête qui a eu lieu en 2006, mais on est assez loin de la France hexagonale.

Les hommes sont plus touchés que les femmes par l'illettrisme en Martinique ainsi que les chômeurs et les inactifs et les personnes qui ont arrêté leur étude assez tôt.

Cette amélioration vient du fait que les personnes les plus âgées ont suivi une scolarité qui a été beaucoup plus longue grâce à un certain nombre de réformes au cours des années 60 et donc l'impact aujourd'hui, se fait ressentir sur l'illettrisme."

Pour rappel, l'illettrisme désigne des personnes ayant suivi une scolarisation mais qui malgré cet apprentissage ne maîtrise pas la lecture, l'écriture ou encore le calcul.

Sullyvan.D avec Olivia Lebrun