Lourd bilan de l'opération de lutte contre l'insécurité routière à la nuit de la Saint-Sylvestre

Par • Mis à jour le 02/01/2017 - 17:39

Dans la nuit de samedi à dimanche 1er janvier 2017, plusieurs opérations de lutte contre l'insécurité routière ont eu lieu dans le but de sécuriser la nuit de la Saint-Sylvestre. Bilan Sur les 973 dépistages alcoolémie réalisés, 91 se sont révélés positifs. Parmi ce nombre, 45 sont de nature délictuelle et ont donc entraîné la rétention immédiate du permis de conduire.

    Lourd bilan de l'opération de lutte contre l'insécurité routière à la nuit de la Saint-Sylvestre
973 dépistages alcoolémie ont été réalisés, dans la nuit de la Saint-Sylvestre (dimanche 1er janvier 2017) lors de plusieurs opérations de lutte contre l'insécurité routière. Soit des contrôles d'alcoolémie, de stupéfiants et de détention d'arme.

Ces contrôles ont été menés par les gendarmes dans le but de sécuriser la nuit de la Saint-Sylvestre qui est une nuit festive. Un dispositif important avec une centaine de gendarmes mobilisé pour l'occasion avec un bilan assez lourd.

Sur les 973 dépistages alcoolémie réalisés, 91 se sont révélés positifs. Parmi ce nombre, 45 sont de nature délictuelle et ont donc entraîné la rétention immédiate du permis de conduire. Les autres infractions relevées sont les suivantes :

- 1 refus de se soumettre au dépistage ;
- 2 défauts d’assurance ;
- 4 défauts de permis ;
- 4 détentions de stupéfiant (4 gr d’herbe de cannabis) ;
- 1 non port de casque de sécurité ;
- 1 refus d’obtempérer.

Pour le colonel François Agostini, chef de la gendarmerie en Martinique "certains automobilistes n'ont pas conscience des risques qu'ils prennent. Tout le monde sait que la Saint-Sylvestre est une nuit festive, et nous avions insisté sur la prévention en indiquant qu'il fallait préparer sa soirée.

C'est-à-dire de prévoir de dormir sur place ou de trouver un capitaine de soirée qui ne soit pas alcoolisé pour raccompagner les ami(e)s. Mais ça n'a pas été le cas, car les conséquences sont tristement dramatiques.

Cette nuit là nous avons constaté quatre accidents dont deux d'entre-eux l'alcool était présent et nous attendons les résultats des autres accidents.

Notons qu'un accident mortel s'est produit, avec le décès d'une jeune femme de 26 ans. Pour le moment nous attendons les résultats de la toxicologie afin de savoir si les conducteurs étaient alcoolisés ou non..."



Sullyvan.D avec Jessica Dantin