Lycée Schoelcher : Didier Laguerre condamne la décision des responsables de la CTM

Par • Mis à jour le 05/04/2016 - 16:56

Le maire de la ville de Fort de France, Didier Laguerre, s’est exprimé hier lundi 04 avril 2016 sur le dossier du lycée Schoelcher qui fait couler beaucoup d'encre depuis quelques temps.

    Lycée Schoelcher : Didier Laguerre condamne la décision des responsables de la CTM
Didier Laguerre condamne la décision des responsables de la Collectivité Territoriale de Martinique selon laquelle il n'y aura pas de rentrée scolaire 2016 au lycée Schoelcher, ni de lycée de transition. L'édilité estime que l’intérêt des élèves n’est pas respecté.

Pour expliquer cette décision les responsables de la CTM ont mis en avant notamment les problèmes d’accès et de parkings au niveau de l’ancienne maternité, qui devait être le lycée de transit pour les élèves du lycée Schoelcher.

Le maire de Fort de France estime lui que tout avait été prévu pour que cela se passe bien."La Région Martinique a acheté des terrains pour permettre d'étendre et de réaliser des parkings sur le site du lycée de transit. La Région Martinique - dans son plan qui a été validé - a prévu une voie interne de circulation permettant de limiter les impacts sur la circulation autour du lycée de transit. La construction d'un rond-point a été prévue au niveau du parking qui se trouve au dessus de l'ex maternité de façon à permettre l'accès de ceux qui viennent du Lamentin comme de ceux qui viennent de Schoelcher sur la Rocade" , a t-il expliqué.

Didier Laguerre a également précisé qu’il y a un projet de construction pour le lycée Schoelcher et que le permis de construire est encore valable jusqu’en octobre 2016 (si les travaux n'ont pas commencé avant).

Les élèves du lycée Schoelcher seront donc répartis sur les lycées de Bellevue et Joseph Gaillard (Pointe des Nègres).

Audrey Ollon et Yvonne Guilon