NEO

Par • Mis à jour le 11/09/2015 - 14:19

6ème RENCONTRE NEO-TITULAIRE RECTRICE Toujours aucune piste quant à l'avenir des 9 professeurs néo-titulaires sollicitant leur affectation à l'Académie de Martinique! La rencontre hier matin entre la rectrice d'Académie, Catherine BERTHO LAVENIR et leur collectif n'a rien donné! Depuis deux semaines, leur

    NEO
6ème RENCONTRE NEO-TITULAIRE RECTRICE Toujours aucune piste quant à l'avenir des 9 professeurs néo-titulaires sollicitant leur affectation à l'Académie de Martinique! La rencontre hier matin entre la rectrice d'Académie, Catherine BERTHO LAVENIR et leur collectif n'a rien donné! Depuis deux semaines, leurs établissements leur ont été attribué dans l'hexagone, ils sont d'ors et déjà en abandon de poste! Certains ce sont d'ailleurs mis en arrêt maladie, pour prolonger leur chance de rester et ne pas perdre le bénéfice de leur concours! Mais pour des raisons personnelles et matérielles, ils souhaitent tous enseigner ici. La plupart sont des anciens contractuels qui ont déjà fait classe en Martinique pendant plusieurs années. La majorité d'entre eux ne veulent pas partir quitte à perdre le bénéfice de leur concours. Illustration David LEMOINE, est néo titulaire en art appliqué, l'an passé avant son concours, il était contractuel au Lycée de la Jetée au François. Son cas est assez particulier, puisqu'il n'est pas né en Martinique, mais est marié à une Martiniquaise et vient tout juste d'être papa. Il répond à Peggy SAINT-VILLE. 06 DAVID LEMOINE Catheline LAGER et David LEMOINE font partie Collectif des néo-titulaires et stagiaires de Martinique. Ils sont catégoriques, ils refusent de partir sur une autre académie. Ils l'ont dit à Peggy SAINT-VILLE. 07 CATHELINE DAVID NEO-TIT PIED: Selon les membres du collectif, les anciens chefs d'établissements de ces néo-titulaires et stagiaires ont été reçus hier après-midi, par la Rectrice, afin de faire une estimation des postes et des heures encore vacants dans le département. Par la suite, tous espèrent qu'une dernière et septième rencontre pourrait conduire à une issue favorables pour chacune des parties prenantes de ce dossier. Aujourd'hui, les politiques (sur place des représentants PPM, PALIMA, MODEMAS) ce sont aussi saisis de cette affaire!