Plongée infructueuse à la station d'épuration d'Acajou

Par • Mis à jour le 05/02/2018 - 17:06

Ce matin (lundi 05 février 2018), un plongeur a recherché en vain l'hélice qui s'est détachée de la turbine dans le bassin de la station d'épuration d'Acajou. En attendant la nouvelle hélice, Odyssi a décidé de prendre plusieurs mesures pour éviter les rejets de mauvaises odeurs dans l'air.

    Plongée infructueuse à la station d'épuration d'Acajou

Après quasiment une matinée de recherche, le plongeur chargé de retrouver l'hélice de la station d'épuration d'Acajou est revenu bredouille .

Il y plusieurs semaines en effet, l’hélice servant à brasser les eaux usées s'est détachée de la turbine d'aération.

Or, le rôle de cette hélice est crucial. En effet, lorsqu'elle brasse le liquide, elle libère de l'oxygène, oxygène dont les bactéries ont besoin pour détruire les excréments présents dans les eaux usées.

Faute d'oxygène, le fluide n'est pas éliminé et c'est ainsi que les odeurs nauséabondes font leur grand retour tout autour du site.

Pour limiter au maximum les désagréments, plusieurs mesures ont été prises par Odyssi.

D'abord, l'étape consistant à déshydrater les boues est d'ores et déjà  supprimée , ensuite, dès demain, un hydro-éjecteur sera installé pour permettre d'améliorer l'oxygénation du bassin avant de recevoir, d'ici trois semaines, une hélice flambant neuve.

La Régie Communautaire rappelle, par ailleurs, que les travaux consistant à supprimer la station d'épuration d'Acajou pour installer un poste de pompage sur le site de Gaigneron ont commencé depuis 4 mois.

Le chantier devrait être prêt en Décembre 2018.