Pourquoi les BHNS sont-ils à l'arrêt ?

Par 28/09/2022 - 07:57 • Mis à jour le 28/09/2022 - 07:55

Les BHNS qui circulent sur le parcours du TCSP sont à l'arrêt. Les chauffeurs exercent leur droit de retrait. Des pannes immobilisent plus de 50% des véhicules et font peser une charge trop lourde sur ceux en fonction.

    Pourquoi les BHNS sont-ils à l'arrêt ?

Six des 10 bus à haut niveau de service sont concernés par une importante panne. Les batteries de ces véhicules hybrides présentent un défaut inédit après seulement deux ans d'utilisation alors que leur durée de vie initiale est de 5 ans. Des batteries qui sont encore sous garantie.

C’est donc une véritable course contre la montre pour les techniciens allemands envoyés en Martinique pour réparer ces batteries. Des batteries beaucoup plus techniques que celles de nos voitures ou de nos bus.

Leur technologie est tellement spécifique que les experts tentent encore de déterminer avec précision l’origine de cette panne. Depuis hier soir, une série de tests est menée. Cette phase d’analyse devrait durer malheureusement plusieurs jours.

"C'est un problème inattendu même pour le constructeur de la batterie", assure André Weng-Law, directeur général de la Régie des Transports de Martinique.

La mise à l'arrêt de plus de la moitié des véhicules pose un problème de surcharge des véhicules encore disponibles pour espérer relancer le service. Quatre BHNS sont certes opérationnels mais ne sont pas déployés sur le réseau.

Salariés et direction redoutent un danger pour la sécurité des passagers et du personnel si trop de personnes venaient à monter à bord en même temps.

Il n’existe en effet aucun moyen de contrôler ou limiter le nombre de passagers de ces véhicules dont la capacité est de 140 passagers.

À noter que le séjour des techniciens allemands pourraient être prolongés pour former plus en profondeur les techniciens martiniquais à la maintenance des BHNS.

Tags