Quand les volontaires du RSMA le disent avec des sourires....

Par • Mis à jour le 08/04/2016 - 23:17

Plébiscité par François Hollande et son prédécesseur à l'Elysée Nicolas Sarkozy, qui veut même en faire un service obligatoire pour les jeunes décrocheurs, le service militaire adaptée se décline depuis le mercredi 6 avril 2016 sous l'aspect de 19 sourires emblématiques d'un dispositif vieux de 55 ans. La ministre des Outre-mer George Pau-Langevin a inauguré les "sourires du RSMA" ce mercredi.

    Quand les volontaires du RSMA le disent avec des sourires....
A l'heure où Nicolas Sarkozy, président du parti Les Républicains préconisent de rendre obligatoire le Service Militaire Adapté pour tous les décrocheurs, les grilles de la préfecture de la Martinique font depuis mercredi un clin d'oeil au succès d'une formule initiée en Martinique en 1961. En l'occurrence, une exposition visible jusqu'au 8 mai 2016 et servie par l'objectif du photographe Max Nayaradou : Les sourires du RSMA.

Ce sont au total près de vingt clichés d'où rayonnent les sourires d'Aurélie, Linda et Jordan, d'Aimeric, de Melissa, Joana et Célia, de Dylan, Jérôme et Kenfield, de Géovanni et Noamy, de Maelys, Véronique et Anne-Sophie, de Dylan et Luana, de Loutchina et Joachim.

Autant de sourires pour illustrer les 26 filières d'avenir proposées par le SMA aujourd'hui. Mais pour témoigner également de 55 ans d'engagement au service de l'insertion professionnelle des jeunes. Et pas seulement.

L'inauguration mercredi 6 avril 2016 de l'expo par la ministre des Outre-mer George Pau-Langevin s'est faite en présence de 4 camarades de l'équipe béton armé de la classe 1964-2B. Guy, Elie, Jean-Charles et le volubile René Agot "venu se forger un avenir en béton au SMA cette année là.



Depuis 1961, ce sont plus de 30 000 jeunes martiniquais qui sont passés pa le moule du régiment du Service Militaire Adapté. Au béton armé des débuts, sont venus s'ajouter des filières diverses comme voirie et réseaux divers, agent d'accueil touristique, mécanique, transport et logistique, hotellerie, cuisine et restauration.


Une exposition visible du 7 avril au 8 mai 2016 sur les grilles de la préfecture de la Martinique.
Jean-Philippe Ludon
@jpludonrci