Quatre recettes plus ou moins connues pour échapper aux moustiques

Par 25/02/2016 - 11:12 • Mis à jour le 25/02/2016 - 11:12

En ces temps de zika, fleurissent des recettes plus ou moins éprouvées pour se prémunir contre les piqûres de moustiques, les repousser voire les éradiquer. A défaut de pouvoir attester leur validité, nous les avons repérées pour vous. Elles ont pour nom : boucan, piments confits, guppy et....pneus usagers et recyclés.

    Quatre recettes plus ou moins connues pour échapper aux moustiques
Connaissez-vous les boucans ? Ca vous fait peut-être penser à de la viande boucannée. C'est pas tout à fait ça. C'est une habitante du quartier Préfontaine à Rivière-Pilote, qui n'avait pas de moustique chez elle, qui nous les a décrits. Et ce boucan est une vieille recette qu'elle tient de sa mère. En mettant dans chaque pièce de la maison une vieille casserole dans laquelle on fait fumer des herbes et notamment de la citronnelle, les moustiques disparaissent. Un vrai rempart ? Elle affirme que ça fonctionne, qu'elle le fait, qu'elle sait que c'est interdit mais qu'elle le fait quand même.

Au boucan est venu s'ajouter le piment. Soyons précis, les piments confits. André Yébakima, l'entomologiste du service de lutte anti-vectorielle en a lui aussi entendu parler. Mais son esprit scientifique le laisse perplexe. C'est un lucéen qui rapporte son expérience qu'il a d'ailleurs fait connaitre au directeur général de l'ARS par courrier électronique. Parfois envahi par des moustiques, il a été jusqu'ici peu convaincu par ces répulsifs chers vendus dans le commerce (et) rarement performants.


J'ai constaté par hasard, raconte-t-il, quand on laisse un bocal de piments confits ouvert, la disparition totale des moustiques. A l'inverse, j'ai fermé le bocal, les moustiques sont revenus. Et d'en conclure, la preuve est faite: il s'agit d'un répulsif très efficace. Chacun peut vérifier et faire sa propre expérience.

Traqué par les agents de la lutte anti-vectorielle, voilà que l'on apprend que nos vieux pneus de voiture une fois recyclés peuvent eux aussi contribuer à mettre hors d'état de nuire les moustiques en agissant sur leurs gîtes larvaires et en particulier les gouttières.

La gouttière anti-moustique, on pneu pas mieux faire ! https://t.co/QpyvVVAhme @neoplanete @YoDeLaBigne @SudRadio#Aliapur #PneusUsagés

— Aliapur (@Com_Aliapur) 11 février 2016

Enfin, connaissez-vous le guppy ? Ce petit poisson très spécial habitué de nos rivières en aurait disparu après l'introduction des lapias. Et il semble qu'il soit un redoutable prédateur pour les larves des moustiques vecteurs du zika, du chikungunya et de la dengue. Sa beauté a fait de lui aujourd'hui une star des aquariums, y compris en Martinique.
Président de l'association Puma, Florent Grabin a filmé quelques uns dans un aquarium avant de poster son film sur un réseau social vidéo, considérant qu'on tenait là une façon de venir à bout de l'aedes-egypti responsable de tous nos maux. Il y voit même la solution contre le zika.



Alors êtes-vous convaincu ? N'hésitez pas à glisser un commentaire ci-dessous et n'oubliez pas en attendant de mettre la moustiquaire et de détruire les gîtes larvaires autour de vous.
@jpludonrci