Réunis, les 17 cubains poursuivent leurs démarches

Par 04/04/2016 - 13:24 • Mis à jour le 04/04/2016 - 13:24

Les 17 ressortissants cubains à nouveau rassemblés depuis ce week-end! Depuis vendredi, les 11 premiers ressortissants récupérés ont été logés dans un hôtel de Fort-de-France comme prévu et les 6 autres (interpellés vendredi 1er avril 2016) ont été recueillis par la présidente de l'association des cubains de Martinique. Ce dimanche 3 avril 2016 au soir, ils ont tous été pris en charge par la communauté cubaine de Martinique mais également par plusieurs familles martiniquaises de Saint-Joseph.

    Réunis, les 17 cubains poursuivent leurs démarches
Les 6 derniers cubains feront leur demande d'asile politique ce lundi 04 avril 2016 au matin. Dans le même temps, les 11 autres - interpellés plusieurs jours avant - rencontrent des représentants de l'Office Français d'Intégration et d'Immigration.

C'est désormais à l'OFII de prendre le relais en ce qui concerne la prise en charge de leur logement. Les besoins de chaque famille doivent être minutieusement étudiés ! Le groupe est en effet composé de membres d'une même fratrie, de couples mais également d'amis.

L'OFII devra aussi statuer sur la possibilité d'une allocation dès lors qu'ils auraient obtenu le statut de demandeur d'asile. Cette somme avoisine les 450 euros. Leurs démarches avancent à grand pas, à la satisfaction de leurs avocats.

Des démarches sur fond de polémique

Au sein de la communauté haïtienne des Terres-Sainville certains notent une différence de traitement dans la gestion des demandes d'asile en ce qui concerne les haïtiens.... Selon eux, la retenue administrative à la Police Aux Frontières ne se solde jamais par une permission de sortie temporaire, mais plutôt par un renvoi direct en Haïti !

Les 17 cubains eux sont loin de toute cette polémique et se focalisent sur un autre rendez-vous important. D'ici quelques jours ils seront reçus en visioconférence par l'Office Français de Protection des Réfugiés et des Apatrides, ces entretiens individuels viendront compléter leur demande d'asile.

La réponse de l'OFRPA est attendue dans les 15 jours suivant le début de la procédure, c'est-à-dire d'ici la fin avril 2016. En cas de refus, le dernier recours possible sera auprès de la Cour Nationale du Droit d'Asile.

Audrey Ollon et Peggy Saint-Ville