Sainte-Marie : Une place baptisée au nom de Clarissa Jean-Philippe

Par • Mis à jour le 12/08/2015 - 13:24

L'émotion sera au rendez-vous ce samedi à Sainte-Marie à l'occasion de la cérémonie d'inauguration de la statue érigée en hommage à Clarissa Jean-Philippe, la policière martiniquaise tombée sous les balles du terroriste Amédy Coulibaly en janvier dernier à Montrouge.

    Sainte-Marie : Une place baptisée au nom de Clarissa Jean-Philippe
La Plaine de l'Union sera - ce samedi - rebaptisée au nom de Clarissa Jean-Phillipe, la policière tuée par le terroriste Amédy Coulibaly le 8 Janvier dernier à Montrouge. Durant cette cérémonie qui promet d'être riche en émotion, un monument sera érigé à la mémoire de la jeune femme originaire de Sainte-Mariee mais cela marquera également l'ouverture officielle de la fête patronale de la ville. Cette cérémonie d'hommage est à l'initiative de l'équipe municipale et surtout du Député Maire Bruno Nestor-Azerot qui avait pris cet engagement lors des obsèques de la jeune femme.

"C'est comme si elle revient vers moi"

Un hommage fort et symbolique pour la famille de Clarissa - et tout particulièrement sa maman- Marie-Louisa Jean-philippe. On se rappelle tous de l'image de cette mère brisée à l'annonce du décès de son enfant ; aujourd'hui Marie-Louisa se réjouit de voir une statue à l'image de sa fille tragiquement disparue. "C'est comme si elle revient vers moi. Même si elle est en statue, elle sera toujours dans mon coeur, ça me fait chaud au coeur de voir ça...Je suis contente pour ma fille et pour moi..." a t-elle indiqué, la voix légèrement tremblante d'émotion, avant de rappeler à quel point elle est entourée. "Tout le monde me soutient, ils sont toujours là." a t-elle conclu.

Une fête patronale qui sera également un moment fort pour l'avenir...

Le député maire entend aussi faire de l'ouverture de la fête patronale un moment fort en sollicitant la présence des futurs candidats à la CMT ! "J'espère que tous les prétendants au titre seront présents, nous serons très attentifs à ce qui se dira." a rappelé celui qui se dit être "au delà des partis."

Audrey Ollon et Christian Golvet