Sidaction 2017 : 4 075 000 euros de promesses de dons récoltées

Par 27/03/2017 - 16:11 • Mis à jour le 27/03/2017 - 16:11

L'édition 2017 du Sidaction s'est achevée dimanche 26 mars. A l'échelle nationale, plus de quatre millions de promesses de dons ont été enregistrées. En Martinique, l'association Action Sida a durant trois jours œuvrés pour faire connaitre cette maladie sexuellement transmissible encore méconnue. Plus d’une personne sur quatre pensent que la maladie est transmissible par la salive.

    Sidaction 2017 : 4 075 000 euros de promesses de dons récoltées
Suite au Sidaction qui s’est déroulé du 24 au 26 mars 2017, 4 075 000 euros de promesses de dons au profit de la lutte contre le sida ont été récoltées au niveau national.

Les organisateurs sont satisfaits de la somme même si elle est inferieure à celle de l’année dernière. Il est toujours possible de donner via le 110 jusqu’au 12 avril. Il est aussi possible de donner toute l’année sur internet www.sidaction.org ou par sms au 92 110.

Les fonds collectés seront divisés en deux. La moitié sera reversée à des programmes de recherche et de soins. Le reste à des programmes associatifs de prises en charge et d’aide aux malades.

Les chiffres concernant la Martinique ne sont pas encore connus. Mais l’affluence a été très importante.

En France, plus de cent cinquante mille personnes vivent avec le VIH, et vingt-cinq mille d’entre elles ne savent pas qu’elles sont séropositives. Chaque année, environ six milles personnes découvrent leur séropositivité. Chez nous, cela représente cinquante à soixante personnes par an.

L'année dernière, les dons ont permis de financer 55 jeunes chercheurs ou encore 137 projets associatifs à travers 20 pays dans le monde.

Sur notre île c’est l’association Action Sida qui a dirigé la campagne 2017.

Notamment vendredi 24 mars 2017, au centre pénitentiaire de Ducos, où les visiteurs ont été sollicités. Une journée interrompue à cause d’une fuite de gaz.

Une action prévue dans les locaux de la Sécurité Sociale n’a pas eu lieu en raison de la grève de la semaine dernière.

Ou encore les boulangeries « Paul » qui ont réalisé des gâteaux, la totalité des ventes est entièrement reversée au Sidaction.

Trois jours qui ont permis de sensibiliser le grand public, car les idées reçues persistent. Selon Marie Odile Glise, la directrice d'Action Sida Martinique, ces actions de terrain ont été l'occasion de sensibiliser à nouveau le grand public.



Un sondage Ifop publié à l'occasion du Sidaction 2017, plus d'un jeune sur quatre pense que le Sida se transmet par la salive.

Xavier Chevalier et Olivia Lebrun