Situation sanitaire préoccupante dans une école maternelle de Sainte-Marie

Par • Mis à jour le 25/09/2015 - 13:09

Un courrier anonyme dénonce l'insalubrité des locaux dans lesquels sont scolarisés 220 petits samaritains. Termites, chauves souris, chaleur écrasante... La liste est longue. Située sur la littoral nord atlantique, la situation géographique de la commune n'est pas étrangère à certaines dégradations dues au climat. Autre fait important - comme ailleurs - le budget alloué pour l'éducation est restreint. La ville tente tout de même de planifier des travaux.

    Situation sanitaire préoccupante dans une école maternelle de Sainte-Marie
Excréments de chauve souris, bois vermoulu, présence de termites, humidité, chaleur infernale ... c'est la liste non exhaustive des dommages attribués au laisser-aller de la municipalité samaritaine en ce qui concerne l'état des locaux de l'école maternelle Les Cachibous (Morne des Esses) ! Cette situation désastreuse a été dénoncée par un tract anonyme que nous avons reçu à la rédaction de RCI. De son côté la municipalité a également reçu le 3 septembre dernier un courrier anonyme de parents d'élèves qui l'interpellent sur les conditions de prise en charge des enfants.

Une situation sanitaire préoccupante

Le maire de la ville a demandé à ce qu'une équipe technique fasse un premier état des lieux, "le staff du service technique est monté, bon nombre de travaux ont été faits ! Si ce n'est pas fait ce sera en cours", a indiqué Elise Diser 2 ème adjointe au maire de la ville. Elle est chargée de la scolarité et la petite enfance sur les 17 établissements implantés sur la commune.

Du côté de la directrice de l’Animation du Territoire précise même que des travaux des aménagements sont déjà prévus et que des solutions sont évoquées pour chaque problème."On attend la livraison de 14 ventilateurs, pour les chauves souris cela fait des années que l'on fait des interventions pour empêcher les chauves souris de s'installer, cette solution a atteint ses limites". En ce qui concerne la présence de vermoulu, elle ne cache pas son impuissance "On est dans une commune située proche de la mer, l'air marin abîme tout. On fait des travaux à chaque fois qu'on peut", indique celle qui reconnaît que l'entretien de l'école s'avère compliqué.

Les dégradations de l'école maternelle avait déjà été prises en compte suite à l'alerte de la directrice de l'établissement à la rentrée scolaire. Mais ce n'est pas si simple car comme ailleurs, la ville de Sainte-Marie a un budget restreint 5 727 712 euros pour l'enseignement et l'éducation. Il est destiné aux 17 établissements scolaires que compte actuellement le territoire samaritain !

Audrey Ollon et Peggy Saint-Ville





Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.