Transport : les difficultés continuent pour les usagers du réseau centre

Par 12/05/2021 - 20:28 • Mis à jour le 12/05/2021 - 19:33

26 lignes de bus sont toujours à l'arrêt dans le réseau centre de l'île. Aucune avancée, mais une seule nouveauté : la Setrac a proposé l'intervention d'un médiateur aux chauffeurs de bus exerçant leur droit de retrait depuis trois semaines maintenant. Et les usagers continuent de pâtir quotidiennement des perturbations toujours en cours.

    Transport : les difficultés continuent pour les usagers du réseau centre

Une partie des usagers du centre a toujours autant de mal à se déplacer en transport depuis maintenant 3 semaines. Des écoliers, des personnes âgées ou encore des employés pour lesquels les raisons même de ses perturbations restent encore floues.
Pas de service minimum, 26 lignes à l’arrêt et aucune avancée sur ce dossier.

Ce que l’on sait pour l’instant, c’est que près d’une centaine de chauffeurs sont en droit de retrait collectif depuis le 20 avril. Malgré les réunions de travail et de négociations, rien n’y fait : le conflit se cristallise au point que certains usagers doivent user du système D pour se déplacer.

Le TCSP et les taxis collectifs qui sont parfois pris d’assaut comme solution. C'est le cas de cette usagère qui attend le TCSP non loin de la Tour Lumina :

Ce n'est pas évident du tout : j'habite au Lamentin, et dès qu'il s'agit d'aller dans les quartiers de Fort-de-France, c'est l'enfer. En plus, ça fait le deuxième TSCP que je rate parce qu'ils sont full : à cause du déconfinement, les gens sont venu faire leurs démarches administratives. Ce n'est pas facile du tout

Et si la liaison avec le Lamentin est perturbée, le trajet jusqu'au Robert relève de l'exploit :

Je sors de la clinique Saint-Paul. Il a fallu que je prenne un taxi : 10 euros pour y aller et 15 euros pour revenir, plus le ticket de TCSP, plus le bus à Mahault pour arriver au Robert, et après un autre taxi pour arriver chez moi

Alors pour tenter de trouver une issue à la situation, la direction de SETRAC vient de proposer à ses salariés l’intervention d’un médiateur dans ce dossier. Selon nos informations, un établissement de médiation aurait déjà été choisi.

Tags