Transports du réseau centre : signature d'un protocole d'accord de fin de conflit et reprise dès demain

Par 25/05/2021 - 18:29 • Mis à jour le 25/05/2021 - 18:22

Après près d'un mois de paralysie des transports dans le centre de la Martinique, un protocole d'accord de fin de conflit a été signé entre la direction de l’entreprise SETRAC et les salariés exerçant leur droit de retrait, selon un communiqué de Martinique Transport. Les salariés s’engagent à reprendre le travail demain mercredi 26 mai au matin.

    Transports du réseau centre : signature d'un protocole d'accord de fin de conflit et reprise dès demain

Après plus 6h30 de négociations non stop, un protocole d'accord de fin de conflit a été signé entre la direction de l’entreprise SETRAC et les salariés sous la médiation de Louis Boutrin, premier vice-président de Martinique Transport. La mission de service public de l’établissement a notamment été soutenue.

Les points d'accords, à savoir plannings et tableau de marche, mais aussi et de désaccord, tels que l'état et la désinfection des bus, ainsi que la mise en place de remontées des incidents, ont été inscrits dans ce protocole. Et les divergences seront abordées au prochain CSE.

Sur le gros point de désaccord, concernant le paiement des salariés, une entente a également été trouvée : alors qu'il contestait la légalité du droit de retrait des salariés, l'employeur s'est engagé a payer la première semaine de mobilisation. Les suivantes ont été avancées grâce à Martinique Transports. Mais les salariés devront saisir le Conseil des Prud'Hommes pour valider leur droit de retrait. En cas d'invalidation, l'employeur pourra retirer les sommes dues sur les salaires. 

Compte tenu de cette évolution entre les deux parties, les salariés s’engagent à reprendre le travail le mercredi 26 mai 2021 au matin. 

Dès lors, la requête en référé déposée par la commune de Schoelcher le 22 mai dernier ne serait plus à l'ordre du jour. 

Tags