UNSS : La course au certificat médical est terminée !

Par 12/02/2016 - 12:26 • Mis à jour le 12/02/2016 - 12:26

Les élèves qui souhaitent s'inscrire à l'UNSS n'ont plus à fournir de certificat médical ! Selon la direction de la structure cela devrait booster les inscriptions... Les parents d'élèves eux ne sont pas totalement de cet avis.

    UNSS : La course au certificat médical est terminée !
Le certificat médical obligatoire pour l'UNSS, c'est fini ! Désormais, les parents dont les enfants sont inscrits dans une association sportive scolaire n'auront plus l'obligation de fournir un certificat médical.

Jusqu'à présent, les élèves aptes aux activités d'EPS dans leur établissement scolaire devaient tout de même justifier de la non-contre indication à la pratique sportive quand ils voulaient être licenciés à l'UNSS.

En Martinique plus de 6000 enfants sont actuellement licenciés à l'UNSS. Une disparité qui n'a plus lieu d'être selon la Présidente de l'UNSS de Martinique Nicole Sylvestre et qui devrait permettre de doubler le nombre d'inscription."Maintenant les enseignants pourront faire les licences dès le début de l'année sans avoir surtout à courir après ces documents. Je suis sûre que le nombre de licencié va augmenter". En effet, auparavant, l'enseignant était dans l'incapacité de fournir une licence aux élèves tant qu'ils ne ramenaient pas le précieux sésame !

Des avis partagés du côté des parents

Pour certains parents d'élèves si cette décision réduit de manière considérable les formalités, cela soulève une inquiétude en ce qui concerne la condition physique de l'enfant à pratiquer ou pas une activité surtout quand il peut être sujet à certaines pathologies cardiaques ou osseuses.
"Le certificat médical est quand même important,vu qu'on ne connaît pas les pathologies de l'enfant si il a quelque chose c'est le médecin qui pourra décider si il est apte", estime un père de famille. Un point de vue qui est également partagé par un autre un peu plus loin. "Il y a moins de garanties comme quoi notre enfant est sur de faire une activité physique et sportive sans problèmes".

Audrey Ollon et Peggy Saint-Ville