Un lycéen de 16 ans harcelé au lycée de Trinité Frantz Fanon

Par 07/11/2016 - 13:52 • Mis à jour le 07/11/2016 - 13:52

Elie un jeune lycéen de 16 ans, est victime de faits de harcèlement physique et moral. Il a été agressé par arme blanche à la rentrée de septembre 2016 au lycée Frantz Fanon à Trinité. Rodolphe, le père du jeune Elie souhaite interpeller le Rectorat de Martinique afin de régler au plus vite cette situation, situation toujours pas réglée même après avoir déposé plainte auprès de la gendarmerie.

    Un lycéen de 16 ans harcelé au lycée de Trinité Frantz Fanon
Nouveau cas de harcèlement d'un jeune en Martinique. Cette-fois, ça se déroule au lycée Frantz Fanon de Trinité.

Elie, un jeune lycéen de 16 ans du LP de Frantz Fanon à Trinité est victime de faits de harcèlement physique et moral. Il a été agressé par arme blanche à la rentrée de septembre 2016 par deux élèves de sa classe. Depuis, l’adolescent vit sous la pression psychologique permanente.

Rodolphe, le papa du jeune Elie, a tout essayé pour que cesse cette situation. Malgré une plainte déposée à la gendarmerie, et des mesures d’exclusions temporaires prises par l’établissement contre les deux élèves responsables de ce harcèlement, Rodolphe craint toujours pour son fils.

Il souhaite désormais interpeller le Rectorat de Martinique. Il va se rendre, ce lundi 7 novembre 2016 pour tenter d'obtenir des dispositions concrètes, notamment pour le déplacement définitif des élèves harceleurs.

Rodolphe est un parent en colère."Ma première démarche a été de porter plainte à la gendarmerie de trinité est qui proche du lycée de la commune. Ils ont fait un rappel à la loi à ce premier jeune homme qui a agressé mon fils avec une arme blanche.

Ma démarche aujourd'hui est mon rapprochement auprès du rectorat afin de savoir comment ils peuvent intervenir rapidement pour régler cette situation. Ils m'ont dit de faire un courrier que je vais ramener au rectorat.

J'espère rencontrer quelqu'un qui puisse répondre à mes attentes. Je suis parent après tout et c'est une situation qui est désespérante et que je tiens à ce que ça soit réglé."



Sullyvan.D avec Florin Hossu