Un protocole d'accord pour renforcer la sécurité au CHUM

Par • Mis à jour le 09/02/2017 - 20:12

Un protocole d'accord a été signé entre la préfecture et le CHUM afin de renforcer la sécurité du centre hospitalier universitaire de la Martinique. Des patrouilles anti-délinquance aléatoires seront réalisées aux abords de l'établissement.

    Un protocole d'accord pour renforcer la sécurité au CHUM
C'est sans doute une bonne nouvelle pour le personnel hospitalier.

Améliorer la sécurité du centre hospitalier universitaire de la Martinique. Ce jeudi matin (9 février 2017) un protocole d'accord a été signé en ce sens par le préfet de la Martinique Fabrice Rigoulet-Roze et le directeur du CHUM Nicolas Estienne.

Des patrouilles anti-délinquance aléatoire seront notamment réalisées de manière aléatoires aux abords des établissements.

Les plaintes du personnel hospitalier seront facilitées et plus rapide. Les agents des forces de l'ordre blessés seront pris en charge plus rapidement.

Pour le préfet de la Martinique Fabrice Rigoulet Roze, ce protocole d'accord vise à consolider les relations quotidiennes entre le monde hospitalier et les forces de sécurité.



Sullyvan.D avec Clara Vincent