Une nouvelle technique pour lutter contre les d’Accidents Vasculaires Cérébraux

Par 20/03/2017 - 13:58 • Mis à jour le 20/03/2017 - 13:58

Les personnes victimes d’Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC) vont pouvoir être opérés. Des médecins de Bordeaux, en visite en Martinique jeudi et vendredi 16 et 17 mars 2017 ont transmis aux médecins locaux une nouvelle technique très innovante qui a déjà fait ses preuves sur notre île.

    Une nouvelle technique pour lutter contre les  d’Accidents Vasculaires Cérébraux
Une nouvelle technique de fermeture d’auricule permet de réduire sensiblement le risque d’AVC, surtout pour les personnes qui présentent une contre-indication aux anticoagulants.

Jeudi 16 mars 2017, trois patients victimes d’AVC ont été opérés avec cette nouvelle technique. Les médecins estiment que c’est une belle réussite.

Cette nouvelle manière d’opérer vient de l’hexagone et plus précisément de Bordeaux. En visite deux jours en Martinique, c’est une équipe médicale du CHU de Bordeaux qui a guidé nos médecins. C’est le professeur Jean-Benoît Thambo, chef du service de cardiologie pédiatrique et congénitale de l’adulte qui a enseigné cette technique à nos chirurgiens.



Mais cette technique n’est pas une nouveauté. Cela fait déjà huit ans qu’elle fait ses preuves dans l’hexagone.

En Martinique, huit cents AVC sont enregistrés par an ainsi qu’environ deux cent cinquante récidives. C’est donc une belle avancée selon les docteurs Fabrice Demonière rythmologue au CHU à Fort-de-France, en charge du projet de fermeture d’auricule et Philippe Cohen Tenoudji, responsable du bloc cardiologie interventionnelle au CHU à Fort-de-France.



Les prochains patients devraient être opérés en juin prochain.

Il s’agit d’une technique utilisée uniquement en Martinique puisque il n’existe pas de service de chirurgie cardiaque en Guadeloupe, ni en Guyane.

Xavier Chevalier et Clara Vincent