Une "opération de migration du cœur de réseau" a rendu sans voix les mobiles Orange Caraïbe aux Antilles et en Guyane

Par • Mis à jour le 11/10/2016 - 14:26

Durant près de 4 heures, lundi 10 octobre 2016, les abonnés d'Orange Caraïbe aux Antilles et en Guyane ont été dans l'impossibilité de passer des appels vocaux ou d'en recevoir. A l'origine de cette coupure d'ampleur, "une opération de migration du cœur de réseau", selon l'opérateur mobile historique.

    Une "opération de migration du cœur de réseau" a rendu sans voix les mobiles Orange Caraïbe aux Antilles et en Guyane
Des abonnés d'Orange Caraïbe au bord de la crise de nerfs, c'était hier lundi 10 octobre 2016 à l'heure du réveil. Tant aux Antilles qu'en Guyane, impossible pour eux de passer ou de recevoir un coup de fil. Les plus malins en sont réduits à trouver des astuces en utilisant WhatsApp entre autres.

Il est vrai que seules "les connexions mobiles voix, entrantes et sortantes, ont fait les frais de ce "sérieux problème technique sur l'ensemble des Antilles-Guyane", expliquait l'opérateur mobile à la fin de la période de crise.
"Durant toute la durée de cette interruption, les connexions internet et sms sont, en effet, restées en service".

Cette coupure a débuté à 6 heures aux Antilles (7 heures en Guyane) et le retour à la normale est intervenu à 9 heures (Antilles) et à 10 heures 30 (Guyane).

Restait à connaître l'origine de cette interruption à l'ampleur inhabituelle d'autant que l'opérateur mobile précisait que des "investigations étaient en cours pour déterminer la cause de cet incident (...)"

"Cette coupure est la conséquence d’une opération de migration du cœur de réseau qui a eu lieu dans la nuit de dimanche à lundi", indiquait Orange Caraïbe, lundi en milieu d'après-midi, tout en s'excusant auprès de "l'ensemble de ses clients" pour "la gêne occasionnée" et en précisant que le réseau restait "sous perfusion renforcée".

Mais alors qu'est-ce donc qu'une opération de migration du cœur de réseau ?

Renseignement pris, il semble qu'il s'agisse d'une opération de maintenance informatique tout à fait habituelle. Ce qui l'est moins en revanche, c'est qu'une fois cette mise à niveau logicielle (updrade) effectuée, l'ensemble du réseau aux Antilles et en Guyane s'est trouvé hors service.

Pourquoi ? La question est encore en suspens....
Jean-Philippe Ludon
@jpludonrci.