Une partie des enseignants de Croix-Rivail mobilisés en soutien à Philippe Aurore

Par • Mis à jour le 20/09/2016 - 16:53

La mobilisation pour le maintien de Philippe Aurore à la tête du lycée agricole de Croix-Rivail se poursuit. Une partie des enseignants ont passé la nuit de lundi à mardi (19 septembre 2016) à l'entrée de l'établissement. Ce mardi matin (20 septembre 2016), les manifestants ont entamé une opération escargot à destination de Fort-de-France pour manifester leur mécontentement.

    Une partie des enseignants de Croix-Rivail mobilisés en soutien à Philippe Aurore
Une partie des enseignants du LEGTA de Croix-Rivail sont mobilisés depuis lundi soir (19 septembre 2016). Ils soutiennent leur proviseur, Philippe Aurore qui refuse son changement de poste qu'il considère comme une sanction.

Le destin du fonctionnaire du ministère de l'agriculture sera sans doute scellé ce mardi (20 septembre 2016). Une commission consultative paritaire devait aborder son cas à Paris.

En attendant, après avoir dormi devant l'établissement scolaire hier soir, les manifestants rassemblés derrière le SE-UNSA ont pris la route pour une opération escargot en direction de Fort-de-France.

Pour rappel, Philippe Aurore devait dans un premier temps rejoindre la DAAF de Guadeloupe mais le tribunal administratif de Fort-de-France a suspendu cette décision. Son ministère de tutelle lui a ensuite donné l'ordre de rejoindre la DAAF de Martinique, un changement de poste qu'il refuse également.


Karl Lorand