Une solution a été trouvée au Diamant pour les tout-petits !

Par • Mis à jour le 15/09/2015 - 13:40

Les parents des élèves qui devaient être scolarisés en classe de tout-petits s’étaient mobilisés ce lundi pour réclamer le maintien de la classe des moins de trois ans. L'appel a été entedu et finalement, le rectorat a proposé de répartir les 19 enfants concernés sur les autres classes existantes.

    Une solution a été trouvée au Diamant pour les tout-petits !
Une solution pour les tout - petits de l’école maternelle O’Mullane du Diamant. Finalement, les 19 enfants en attente d’une ouverture de section vont finalement être répartis sur les 10 autres clases déjà existantes. "On va légèrement augmenter le nombre d'élèves par classe, on va pouvoir accueillir dans l'école les 19 élèves sans avoir a créér de classe supplémentaire. On va passer d'une moyenne de 21 élèves par classe à une moyenen de 23 élèves par classe ce qui est tout à fait correct. La répartition pédagogique permettra de créer une vraie classe avec des conditions de travail adaptées à des tout-petits", a expliqué Pierre-Louis Froring, inspecteur de la circonscription de Rivière-Salée.

Quelles sont les règles en matière de scolarisation des enfants de moins de 3 ans ?

La Martinique comprend au total 20 sections de tout-petits appelées également "classes flêchées"; la moitié se trouve à Fort-de-France et ces classes accueillent 20 élèves au maximum. 200 tout-petits de 2 à 3 ans sont scolarisés dans la ville capitale. Ces classes sont accessibles aux familles des Zones d'Education Prioritaires ou venant d'un environnement social défavorisé.

L'éducation nationale a souhaité donner à ces enfants un accès précoce à l'apprentissage de base. Le tout-petit doit être autonome et propre... en théorie. Il est encadré par des enseignants et des agents des écoles ayant reçu une formation spécifique.

Quel est le programme ?

En toute petite section les enfants apprennent la même chose pratiquement que ceux qui intègrent la petite section à trois ans : découverte des livres, manipulation des crayons et autres objets; écoute d'histoire, travail sur le langage, coloriages...

Pour rappel la scolarisation en maternelle n'est pas obligatoire et il n'est pas question pour l'éducation nationale de se substituer aux autres moyens de garde (crèches et jardins d'enfants).

Audrey Ollon et Yvonne Guilon










Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.