Une vingtaine de policiers mobilisée ce matin devant le palais de justice de Fort-de-France

Par 29/10/2016 - 17:41 • Mis à jour le 29/10/2016 - 17:41

Une vingtaine de policiers s'est mobilisée ce samedi matin (29 octobre 2016) devant le palais de justice de Fort-de-France. Ils dénoncent de nouveau leur manque de moyens malgré l'annonce faite par le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve de débloquer 250 millions d'euros. Cette enveloppe comprendra l'achat de gilets pare balles, de casques ou encore de nouveaux véhicules.

    Une vingtaine de policiers mobilisée ce matin devant le palais de justice de Fort-de-France
Tout comme leurs collègues en hexagones, une vingtaine de policiers étaient mobilisés, ce samedi matin (29 octobre 2016) devant le palais de justice de Fort-de-France.

Ils dénoncent de nouveau leur manque de moyens malgré l'annonce faite par le ministre de l'intérieur Bernard Cazeneuve de débloquer 250 millions d'euros. Cette enveloppe comprendra l'achat de gilets pare balles, de casques ou encore de nouveaux véhicules.

Mais pour Claude COPEL, secrétaire départemental adjoint unité SGP Police, ces efforts ne suffisent pas.

"On sera présent tant qu'il n'y aura pas de réponse claire, précise et effective. Les policiers seront toujours mobilisés car lorsqu'on promet des choses comme l'a fait le ministre et le président de la république il faut que ça soit suivi d'effet.

Des renforts d'effectif, du matériel, une révision totale de la loi qui concerne la légitime défense, il faut que nous soyons entendus.

C'est bizarre qu'hier on n'avait pas d'argent dans les caisses et aujourd'hui on a 250 millions d'euros qui arrivent, on y croit pas.

Ça fait plusieurs années qu'on demande des moyens supplémentaires et parce qu'on est descendu dans la rue on nous donne ces moyens..."



Sullyvan.D avec Sandrine Claude