Victor Chapel nourrit l'espérance de vie

Par 23/08/2016 - 16:27 • Mis à jour le 23/08/2016 - 16:27

Conseiller naturopathe, Victor Chapel a publié il y a quelques mois déjà un ouvrage intitulé "Vivre jusqu'à 120 ans en santé comme Moïse sans être grabataire". Déjà écoulé à 5000 exemplaires, le livre est un recueil de conseils alimentaires pour préserver son organisme. Loin du charlatanisme de certains, l'auteur insiste sur l'aspect pratique de ses méthodes.

    Victor Chapel nourrit l'espérance de vie
Atteint de problèmes cardiaques, pulmonaires ou encore articulaires pendant plusieurs années, Victor Chapel se soigne grâce aux plantes et à une alimentation saine.

Conseiller en naturopathie, praticien depuis 25 ans, il anime de multiples conférences, au cours desquelles, il s’aperçoit que le public est en demande de conseils pour une hygiène de vie plus saine et naturelle. Dans son ouvrage intitulé « Vivre jusqu’à 120 ans en santé comme Moïse sans être grabataire », plus de 60 pathologies sont passées en revues accompagnés de conseils et de solutions alimentaires.

"Ce n'est pas un livre de remèdes, ce n'est pas vraiment un livre de recettes. C'est un livre d'hygiène de vie qui donne des bases pour avoir une meilleure santé et savoir comment faire ses propres aliments sans toutefois avoir les dérives", dit Victor Chapel

La méthode présentée par l'auteur demande bien entendu un certain investissement personnel. "Il de faire attention à l'alimentation, commencer très tôt. Ne pas laisser les choses s'empirer. Il faut surveiller la quantité d'aliments qu'on consomme. Les gens mangent et boivent trois à quatre fois plus qu'ils ne devraient. Ils fatiguent leurs systèmes lymphatiques, ils fatiguent leurs tubes digestifs et le cerveau en prend un coup", explique l'auteur.

Pour Victor Chapel "tout se trouve dans la façon de cuire les aliments, de les consommer, de les agencer. Il faut être très simple, le corps n'aimes pas le "cuisinage" et l'excès de cuisson qui tuent les vitamines et les oligoéléments. Lorsque l'on fait cuire à trop haute température, on abîme la cellulose ce qui fait qu'on a des problèmes d'indigestion et surtout toutes les saveurs s'en vont d'où la nécessité d'éviter l'évaporation pendant la cuisson".

Le conseiller en naturopathie s’est notamment inspiré de la vie de Moïse qui mourut à l’âge de 120 ans, et de son hygiène de vie, pour écrire son ouvrage. "J'ai beaucoup étudié la vie de Moïse à l'époque hébraïque et pharaonique. Il avait les mêmes maladies qu'on retrouve aujourd'hui. Moïse a pu s'en sortir parce que à partir de 40, il a commencé à bien s'alimenter et il a terminé comme un grand gaillard avec une bonne vue, toute sa force et toute sa puissance. Ce sont les mêmes recommandations que j'ai suivi et que je publie", assure Victor Chapel.

Karl Lorand et Olivia Lebrun