"On arrive à guérir 53% des cancers"

Par • Mis à jour le 14/03/2016 - 12:19

La semaine internationale de lutte contre le cancer débute aujourd'hui lundi 14 mars 2016 ! A cette occasion, plusieurs actions seront menées sur le terrain, directement auprès de la population afin de tenter de sensibiliser cette dernière à l'importance de la prévention et du dépistage.

    "On arrive à guérir 53% des cancers"
En Martinique, les 3 formes de cancer les plus répandues concernent le colon, le sein et la prostate. A l'occasion de la semaine de lutte contre le cancer qui est organisée par la Ligue, le public aura l'occasion de s'informer sur la maladie qui constitue la première cause de mortalité dans notre pays.

1500 nouveaux cas de cancer par an

En Martinique on enregistre 1500 nouveaux cas de cancer par an, c'est entre autres pour cela que les responsables du comité martiniquais de la ligue contre le cancer souhaite rappeler l’importance de la mobilisation autour de la maladie; une détermination qui se ressent également à travers la thématique qui a été choisie cette année « Je me ligue contre le cancer avec ma ville » invite tout un chacun à se sentir concerné.

Parmi les temps forts de cette semaine on note la présence d'un village santé itinérant : « Colon tour » sera au Lamentin ce mercredi16 mars au matin sur la place André Aliker; le jeudi 17 mars 2016 à Fort de France et enfin samedi 19 mars 2016 à Rivière-Salée. A cette occasion, les participants pourront échanger avec des professionnels sur les comportements alimentaires à adopter afin de préserver sa santé par exemple. Le public sera également informé sur les dépistages des maladies chroniques et le volet juridique sera également abordé.

"On arrive à guérir 53% des cancers"

Pour Roger Toussaint, le président du comité martiniquais de la ligue contre le cancer, l’espoir pour guérir du cancer n’est plus une utopie."On arrive à guérir 53% des cancers", a t-il rappelé.

"Si on fait attention à son hygiène de vie on retardera l'échéance du cancer dans notre vie"

Désormais, le cancer touche aussi les plus jeunes. "Il y a une incidence du cancer qui est toujours très élevée. Cela concerne souvent maintenant une population plus jeune que dans le passé.. Nous avons un mode de vie sédentaire, l'obésité nous guette...Il faut manger sain, des aliments du terroir, ne pas manger trop... Il faut avoir une activité physique adaptée. Si on fait attention à son hygiène de vie on retardera l'échéance du cancer dans notre vie", a indiqué Roger Toussaint.

Audrey Ollon et Pascal Michaux