Les pintades élevées en Martinique de plus en plus prisées pour les repas de fêtes

Par 22/12/2020 - 19:06
01/01/2020 - 00:00

Si vous n’êtes pas un amateur de porc pour ces fêtes de fin d’année, peut-être serez-vous davantage attirés par de la pintade. Cette volaille est de plus en plus prisée : on la retrouve au cœur des repas martiniquais et certaines sont même élevées sur l'île. C'est le cas à l'élevage de Geneviève Balmy, à Rivière Lézarde au Gros Morne.

    Les pintades élevées en Martinique de plus en plus prisées pour les repas de fêtes

Geneviève Balmy est l'une des rares éleveuses de pintades en Martinique. Dans son élevage à Rivière Lézarde au Gros Morne, elle importe et élève depuis 2002 des pintades dès leur plus jeune âge. 

La pintade se vend ici jusqu’à 30 euros pièce. Et il y a de la demande pour ce mets de fêtes. 

Sur l’exploitation gros mornaise, il fait bon vivre, ce sont les canards qui barbotent dans la rivière en contre bas qui le confirment …La propriétaire Geneviève Balmy passionnée de la nature nous dévoile le fruit de son travail : les pintades 

Cette éleveuse prend soin au mieux de ses animaux pour avoir le moins de pertes possibles.

"Les pintades viennent de la métropole, donc à un jour il faut les mettre en poussinière et tout se joue dans les quinze premiers jours. Il peut y avoir des problèmes au cours de l'élevage. Il faut bien connaître ses animaux", affirme l'éleveuse.

Alors si le prix final d’une pintade peut atteindre 30 euros pièce, on ne se prive pas de conseils pour préparer ce met de fête.

"Chez moi, elles ont une alimentation sans OGM. Les pintades mangent le reste des fruits et tout ce qui vient du maraîchage. Donc pour faire une pintade au four, je vais mettre des topinambours, ou des châtaignes en accompagnement, et une farce avec des oignons peyi et toutes les épices que l'on souhaite", se délecte Geneviève Balmy.
 

Tags