3 militants rouge vert noir risquent 7 ans de prison après les incidents devant Océanis au Robert

Par • Mis à jour le 29/11/2019 - 16:29

Sept militants rouge vert noir ont été arrêtés hier par les gendarmes. Ils ont été entendus pour des faits de violence aggravée, outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique, dégradation ou détérioration de biens d'utilité publique. Trois d'entre eux risquent jusqu'à sept ans de prison.

    3 militants rouge vert noir risquent 7 ans de prison après les incidents devant Océanis au Robert

Samedi dernier le rassemblement devant le centre commercial Océanis au Robert avait mal tourné. Sept manifestants, des militants rouge vert noir ont été arrêtés hier (jeudi 28 novembre 2019) par les gendarmes pour être entendus sur des faits de violence aggravée, outrage sur personne dépositaire de l'autorité publique, dégradation ou détérioration de biens d'utilité publique.

Tous sont convoqués le 13 décembre prochain et poursuivis pour violence sur agent de la force publique en réunion et avec arme. Trois de ces militants arrêtés sont interdits de manifester devant des centres commerciaux pendant deux mois et demi et placés sous contrôle judiciaire après avoir été présentés au parquet. Ces trois personnes risquent jusqu'à sept ans de prison. En effet, après étude des vidéos, il apparaît que ces protagonistes étaient plus sévèrement impliqués car au contact direct avec les forces de l'ordre. 

 

Tags

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.
CAPTCHA
Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.