5 et 3 ans de prison pour les braqueurs de fast food

Par • Mis à jour le 02/09/2016 - 23:08

Le duo de braqueurs qui s'était attaqué au Burger King et au Mc Donald's de Dillon dormira en prison. Le tribunal correctionnel de Fort-de-France les a condamnés ce vendredi après-midi (2 septembre 2016) à 5 et 3 ans de prison ferme. Ils devront également verser 14 000 euros de dommages et intérêts aux différentes parties civiles.

    5 et 3 ans de prison pour les braqueurs de fast food
Le braquage à main armée des deux enseignes de Fast Food de Dillon à trois jours d'intervalle avait particulièrement animé les discussions en plein coeur des grandes vacances. D'autant que l'un des deux hommes s'était montré particulièrement violent lors du braquage du Burger King.

La justice s'est montrée particulièrement sévère avec les deux braqueurs qui étaient jugés selon la procédure de comparution immédiate ce vendredi après-midi . Le principal protagoniste âgé de 22 ans a été condamné à 5 ans de prison. C'est lui qui avait porté des coups aux employés du Burger King le 18 août dernier. Pourtant inséré professionnellement, il travaillait depuis deux ans dans le domaine de l'environnement, le jeune homme a justifié ses actes par un besoin d'argent pour réparer sa moto pour aller travailler.

Le second, âgé de 21 ans, passera les 3 prochaines années en prison. Son rôle de complice a été jugé suffisamment important pour que le tribunal correctionnel de Fort-de-France le maintienne en détention.

Les deux hommes ont également été condamnés à verser 14 200 euros aux deux entreprises dont environ 11 000 euros à Burger King. Le traumatisme causé par le braquage avait contraint le restaurant à rester fermé une journée. Les employés qui s'étaient portés partie civile seront également indemnisés.

Deux braquages identiques en trois jours

La condamnation est à hauteur de l'émotion suscitée par les deux braquages. Le premier acte de cette équipée criminelle se déroule le jeudi 18 août 2016. Il est aux environs de 22 heures quand homme armé pénètre dans la cuisine du restaurant Burger King de Dillon. Il menace les employés et réclame la caisse. Les salariés s'exécutent mais pas assez vite à son goût. Il frappe alors deux d'entre eux à la tête avec la crosse de son arme à feu. Il finit par repartir avec 1587 euros et son complice qui faisait le guet à l'extérieur du restaurant. Choqués psychologiquement, les salariés frappés sont également touchés physiquement puisqu'au moins un d'entre eux bénéficiera de plusieurs jours d'ITT.

Trois jours plus tard, le dimanche 21 août 2016, les deux hommes se présentent au drive du Mc Donald's de Dillon un peu avant une heure du matin. Là encore, un des individus s'introduit par la fenêtre du drive. Toujours armé et menaçant, il réclame la caisse. Là encore les salariés s'exécutent. Les deux hommes repartiront avec 522 euros.

Après deux semaines d'enquête les forces de l'ordre interpellent les deux hommes en début de semaine dans deux quartiers proches de Fort-de-France.

Karl Lorand et Peggy Saint-Ville