5 martiniquais jugés pour pédopornographie

Par • Mis à jour le 18/08/2015 - 13:30

Ce mercredi 19 août 2015, 5 martiniquais seront jugés pour détention, transmission et diffusion d’images et vidéos pédopornographiques. L’affaire qui avait éclaté début juillet avait fait grand bruit. Les cinq personnes interpellées à l’époque, des hommes âgés de 35 à 50 ans, célibataires ou en famille, avaient tous de bonnes situations sociales. Leur interpellation avait été rendue possible grâce à l’utilisation d’un logiciel informatique américain, qui permet de repérer les gros consommateurs de site pédopornographiques, grâce à l’adresse IP des ordinateurs.

    5 martiniquais jugés pour pédopornographie
Plusieurs hommes seront jugés demain pour détention d'images et de vidéos à caractère pédopornograpiques. C'est le résultat d'une enquête minutieuse, menée par les hommes de la section de recherches de la gendarmerie nationale. Les militaires avaient d’ailleurs été aidés par l’utilisation pilote d’un logiciel américain ultra performant. Son principe ? Identifier sur une zone géographique ciblé - en l’occurrence notre département - les gros consommateurs d’images et de vidéos pédopornographiques sur le Net.

Les cyber-délinquants sont repérés grâce l’adresse IP de leur ordinateur, en remontant le flux de visiteurs qui fréquentent ce genre de sites et qui téléchargent ce type de médias. C’est ainsi que 5 hommes, âgés de 35 à 50 ans, avaient été interpellés, puis présentés au parquet pour leur mise en examen. Cinq individus de bonne situation sociale, père de famille ou célibataire, et tous en possession de dizaines, centaines voire même de milliers de vidéos et d’images pédopornographiques.

Les 5 individus encourent une peine maximale de 7 ans de prison, assortie d’une amende de 100 000 euros. De plus, leur nom sera automatiquement inscrit au fichier des agresseurs sexuels, avec obligation de soins.

Audrey Ollon et Florin Hossu