Changer d'île

60 plaintes déposées contre les responsables de l'empoisonnement au chlordécone

Par Karl Lorand et Faustine Leguillard / RCI.FM / 15/07/2018 - 10:08

60 citoyens martiniquais ont déposé plainte auprès du procureur de la République pour empoisonnement dans le scandale sanitaire du chlordécone.

Vendredi après-midi, à l’appel du mouvement Moun, une soixantaine de personnes ont déposé plainte au pénal  pour crime par empoisonnement au chlordécone. Toutes les personnes impliquées dans la chaîne de responsabilités décisionnelles ayant permis l’utilisation du chlordécone en Martinique sont visées. Ainsi les anciens ministres Jean-Pierre Soisson et Bernard Kouchner, mais aussi tous les préfets de Martinique de 1981 à aujourd’hui. Les plaignant mettent également en cause Guy Lordinnot, ancien député-maire de Sainte-Marie ayant demandé une dérogation pour l'utilisation du produit. Bien sûr les héritiers de planteurs Laurent De Lagarigue, De Lucy, les héritiers Yves Hayot, Rimbaud sont également visés par cette plainte.

Le mouvement Moun prévoit de rencontrer les martiniquais qui le souhaitent, à la maison des syndicats, les vendredis 20 et 27 juillet prochain. Ils pourront alors aider à rédiger les plaintes et les accompagner au Tribunal de Grande Instance pour les déposer.

Selon les associations, la plainte au pénal oblige le procureur à prendre une décision dans un délai de 3 mois à compter de la date du dépôt de la plainte. Si des poursuites sont engagées, le responsable du parquet est obligé de saisir un juge d’instruction.

Les explications d'Olivier Bérisson, membre du mouvement Moun :

 

A lire également

Ajouter un commentaire

Restricted HTML

  • Allowed HTML tags: <a href hreflang> <em> <strong> <cite> <blockquote cite> <code> <ul type> <ol start type> <li> <dl> <dt> <dd> <h2 id> <h3 id> <h4 id> <h5 id> <h6 id>
  • Lines and paragraphs break automatically.
  • Web page addresses and email addresses turn into links automatically.